03 janvier 2018

la jolie animation féline du Nouvel an à Paris, chats des Halles, budget participatif etc...

 

NEW YEAR'S EVE 2018 IN PARIS - FRANCE , FIREWORKS ARC DE TRIOMPHE

nouvel an chat

 

Le chat à l'honneur pour les festivités du Nouvel an : jolie idée.... mais qu'en est-il du quotidien du "chat libre" à Paris???pour mémoire, dans le cadre du budget participatif de la Ville de Paris, j'avais demandé quelques abris pour les chats des Halles... échec.... Dans un certain nombre de parcs, il y a des abris conçus à l'usage des insectes.. ça c'est pour la biodiversité..ça doit avoir un côté glamour "ecolo" . Apparement, les chats n'en font pas partie....

 

En février dernier, j'avais donc proposé ce petit projet dans le cadre du budget participatif de la Ville de Paris

 

JARDIN NELSON MANDELA (EX: DES HALLES), 75001 PARIS
Projet d'arrondissement

Un toit pour les chats du coeur de Paris

Description de la proposition

Le chat serait l’animal préféré des français, mais qu’en est-il des chats de la rue ? ? On pourrait les croire heureux car libres, mais en fait ils vivent dans la peur, sont en permanence sur le qui-vive, à la recherche de nourriture et d’abri, tombent malades etc… Ce projet vise donc à améliorer les conditions de vie de la petite colonie des chats des Halles : installer des abris en bois dans les jardins, abris qui se fondraient dans la végétation et qui seraient protégés par une clôture. Quelques uns seraient destinés au nourrissage et les autres à protéger les chats des intempéries. Leur entretien serait pris en charge par les nourrisseurs identifiés. Ces abris faciliteraient le contrôle de la population féline (qui se regrouperait autour des abris) et contribueraient à la meilleure prise en compte de la propreté et du respect de l’environnement. A Rome, Florence, Venise, les chats sont sous la protection des communes et appartiennent au patrimoine de l’état et des lieux protégés avec abris leur sont spécialement dédiés. Pourquoi ne pas suivre le modèle de l’Italie qui se révèle exemplaire dans sa gestion des colonies félines ? Plus près de nous, les chats du parc de Bagatelle (sous la protection de l’association La Féline du Chlojolie) se sont vus octroyer des sites fermés.

 

 

 

 J'avais joint à mon projet des exemples de ce qui est fait en Italie , notamment à Venise et à Florence : liens à ouvrir

Chats_libres_de_Florence

Venise__ses_chats

Mon projet était donc documenté, et sa réalisation n'aurait pas été très onéreuse.

mais voilà la réponse que j'ai obtenue :

Mairie de Paris le 24/05/2017

Bonjour et merci de votre intérêt pour le Budget Participatif.
Nous sommes au regret de ne pas pouvoir retenir votre proposition, pour la raison suivante :

elle n’entre pas dans le champ de compétences de la Mairie de Paris. Par ailleurs, votre projet ne relève pas du budget d’investissement. En effet, si l'installation de ces toits pour chats relève bien de l'investissement, l’aménagement, l’entretien et le nourrissage de ceux-ci engendreraient des dépenses de fonctionnement conséquentes. Or, le budget participatif de Paris est consacré spécifiquement au financement de projets d’investissement ayant un impact durable sur le patrimoine de la collectivité....

Nous vous remercions de votre compréhension.
L’Equipe Budget Participatif de la Ville de Paris

J'avais pourtant bien précisé que l'entretien de ces abris reviendrait aux nourrisseurs (autrement dit , essentiellement à moi..)!!!!

Bref, mon modeste projet n'a jamais vu le jour

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par caprices-de-chat à 12:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,