08 février 2019

Création de 2 groupes d'entraide nourrissage/trappage

chat qui mange

Après avoir effectué un petit sondage, je me suis aperçue que beaucoup de nourrisseuses de chats  , à Paris et dans la banlieur parisienne avaient des difficultés à se faire remplacer. L’idée m’est venue de créer 2 groupes facebook  afin de leur venir en aide . A l'aide au nourrissage, j'ai ajouté l'aide au trappage

https://www.facebook.com/groups/387839728633201/

https://www.facebook.com/groups/230890051121678/

 

 

 

Posté par caprices-de-chat à 18:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


18 janvier 2019

Petit sondage sur le nourrissage de chats libres

image sondage

Amis et protecteurs de chat  des rues, 'ai réalisé ce mini sondage sur le site Wanted Animaux Adoption/FA (ile De France):https://www.facebook.com/groups/197325050847314/

En voici le résultat:

Sondage « nourrir des chats libres « 

35 réponses, ce n’est pas énorme et bien sûr il faut  préciser qu’il s’agit d’un sondage  effectué via facebook et sur une page dédiée à la protection animale . 1 /4  seulement des visiteurs ont répondu. Aussi les résultats ne peuvent que donner qu’une  petite idée de la situation.

 

1      Dans quelle tranche d'âge vous situez-vous ?

age

 

                       

 

Et bien, non, le nourrissage des chats n’est pas réservé aux vieilles dames !

 

Dans l’imagerie populaire on associe la fonction à des personnes très âgées, et bien sûr , elles sont certainement très nombreuses sur le terrain ( j’en ai connu quelques unes). J’ai lu souvent des propos négatifs à leur sujet « des personnes âgées légèrement déphasées » , « qui se font plaisir », « qui sont source de problèmes en s’opposant aux trappages » etc.. Je veux bien croire qu’il y ait  des problèmes avec certaines d’entre elles parfois , mais j’imagine que dans l’ensemble, elles rendent service au quotidien.

 

Pour en revenir à mon mini-sondage ,l’âge moyen des nourrisseuses se situerait donc aux alentours des 50 ans , et c’est dans la tranche d’âge 50 et + qu’on trouve le plus grand nombre de personnes.

 

Même s’ils ne sont guère  nombreux, il y quelques jeunes qui n’hésitent pas à donner  de leur temps et de leur argent pour venir en aide aux chats.  Souhaitons qu’ils soient plus nombreux dans les années à venir !

2      Combien de fois par semaine nourrissez-vous des chats ?

fréquence

 

D’emblée, on constate que le nourrissage quotidien est le cas de figure le plus courant, avec tout ce que cela implique en termes de temps, d’argent.. et de soucis.

Pour celles qui n’interviennent pas tous les jours, on peut supposer qu’’elles font partie d’un mini-réseau où il ya des relais, comme par exemple du groupe « chats de la Défense », qui a du répondre au sondage.

Il y aussi le contexte qui intervient dans la fréquence du nourrissage : il est possible dans certains endroits de laisser des distributeurs de croquettes qui ne seront pas vandalisés, retirés. Ce qui n’est pas le cas le plus fréquent, hélas

 

3      Combien l'opération  de nourrissage vous prend-elle de temps (trajet compris) ?

durée bis

 

Je dois avouer que j’envie celles d’entre vous pour qui le nourrissage  prend moins d’1/4 h !!!

Quelques  exemples  : « quelques minutes, c’est au pied de mon immeuble », « 1 mn »

Hélas, pour la grande majorité, c’est une activité chronophage

 Autres exemples :

  • « entre 2 et 3 h » 
  • « 2h30 par jour »
  • « plusieurs heures par jour »
  • Et même « 5 heures par jour ». Là, les bras m’en tombent !!!

4 Depuis combien de temps nourrissez-vous des chats ?

durée

 

Une large majorité d’entre vous œuvre depuis plus de 3 ans. Difficile de s’arrêter une fois qu’on s’est lancé dans cette mission.

A noter, l’une d’entre vous a commencé ... à l’âge de 10 ans!! Quel engagement précoce !

4      Achetez-vous la nourriture vous-mêmes (ou vous est-elle fournie par une association)

nourriture

 

Le constat est clair : sauf rares exceptions, ce sont les nourrisseuses qui ravitaillent les chats avec leurs propres deniers !

Alors, il est vrai que les associations ont pour la plupart d’entre elles des difficultés financières, mais il y en a d’autres qui  pourraient certainement aider...

Témoignage d’une d’entre vous : « et je fais partie d'une asso...personne ne veut s'impliquer et l'asso ne veut pas m'aider à payer quelques paquets de croquettes ».

Ce à quoi une internaute répond qu’elle pourrait faire appel à Animal Webaction. Et bien, non, car pour bénéficier de ces collectes, il faut être constitué en association.

Alors la solution serait que les associations  fassent une collecte en leur propre nom, collecte destinée aux chats libres.

Petit aparté : J’aide à distance une petite association dans le sud avec pas moins d’une centaine de chats  dans les rues et comme la présidente n’est pas très entourée, c’est moi qui me charge de la demande (en tant que membre de l’asso). Ce n’est pas compliqué, cela ne prend pas beaucoup de temps. Il suffit d’avoir un entretien téléphonique, de fournir des photos des chats avec la nourriture livrée etc.….

Pour en revenir au témoignage, une autre suggestion a été faite : faire une collecte du style « leetchi », réponse : « J'en ai fait une l'année passée mais ce sont des gens comme moi qui m'ont donné donc c'est un peu déplacé de solliciter les copines »

Je confirme, j’en ai fait une aussi, avec le même résultat…

J’aurais du, je crois, poser des questions plus précises, comme combien dépensez-vous par mois, cela aurait été plus instructif

 

5 quand vous vous absentez, avez  vous des difficultés à vous faire remplacer ?

Capture

Je dois dire que je suis assez surprise du résultat : environ 2/3 d’entre vous ne rencontrent pas de difficultés à vous faire remplacer. Comme je vous envie ! sans doute   avez-vous réussi à constituer un mini-réseau ?Mais  bon, on ne peut pas oublier pour autant les 40 % qui galèrent !Quelques réponses :

Noté  2 fois : « je ne m’absente jamais », terrible constat…

Et « j’évite que cela dure longtemps »

Trouver des personnes disponibles, fiables, un véritable défi, hélas !!!!

Je reviendrai sur le sujet un peu plus tard.

6      votre rapport aux associations de protection animale

 

Question mal formulée que j’aurais du mettre en lien avec la suivante, la 7 (trappage, FA ..)

En ce qui concerne les totalement indépendants, leur mission se limite-t-elle au nourrissage ?je ne le pense pas, elles doivent forcément faire appel à des associations , ne serait-ce qu’en cas de naissance de chaton, de femelle gestante etc.

La question que j’aurais du poser est la suivante :

En quoi le fait d’être bénévole ou sympathisant d’une association, vous apporte-t-il de l’aide ?

 

7      votre aide aux chats se limite-t-elle au nourrissage?

trappages FA

 

En ce qui concerne les nourrisseuses totalement indépendantes, je présume que néanmoins elles font appel à des associations, de chat malade, de naissance de chatons.

La grande majorité d’entre vous, cumulent différentes fonctions pour venir en aide aux chats. Certaines cumulent même les 3 !

Ce qui fait qu’on en arrive à des situations comme celles-ci :

« Personne ne veut s'impliquer de nos jours
Perso, je n’en peux plus de ces contraintes surtout quand on travaille, c'est trop lourd d'assurer le nourrissage tous les jours ou presque mais je ne me vois pas laisser tomber les chats a leur triste sort!!! Il me faudrait de l'aide, je n'en peux plus... »

 

8      résumez en quelques mots les impressions que génère  cette fonction de nourrissage

J’ai été surprise de voir le mot « plaisir » revenir plusieurs fois, peut-être que le mot « satisfaction » conviendrait mieux. Satisfaction du devoir accompli ? Mais ce n’est pas à moi d’en juger.

Ces réactions seraient peut-être à mettre en rapport avec d’autres données, car  j’imagine que si l’on ne se déplace que 2/3 fois par semaine, pas très loin de chez soi, qu’on arrive à se faire remplacer facilement, le nourrissage n’est pas trop pesant.

Le mot « bonheur » a été cité 2 fois, mais nuancé :

« À la fois du bonheur, d’apporter un peu de réconfort au ces loulous, et à la fois de à tristesse de ne pas pouvoir faire plus. Et pour finir, de la haine, envers les personnes irresponsables sans lesquelles ces chats nés ne seraient pas ici... »

Ce qui prédomine dans les réactions, c’est bien sûr le sentiment d’être utile, mais souvent accompagné d’un sentiment de découragement

« L'impression de leur venir en aide, bien entendu, mais d'être en bout de chaine, et de récupérer la misère créée par d'autres. Il faudrait une loi rendant la stérilisation des chats de particuliers obligatoires. L'Etat ne prend pas ses responsabilités et ce sont les bénévoles qui font tout le travail, sans compter la souffrance des chats car même s'ils sont nourris, ils sont soumis aux maladies, souvent accidentés, empoisonnés. Décourageant. »

Mais dans bien des cas, c’est aussi ce découragement qui apparait et certainement accompagné d’un sentiment de solitude :

« Esclavage, tristesse, impuissance »

« énormes contraintes physiques et financières »

«Je n’en peux plus de ces contraintes surtout quand on travaille, c'est trop lourd d'assurer le nourrissage tous les jours ou presque mais je ne me vois pas laisser tomber les chats a leur triste sort!!! Il me faudrait de l'aide, je n'en peux plus... « 

A ces éléments se rajoutent les difficultés rencontrées :

« Nous sommes très mal vus !! Certains voisins nous agressent verbalement mais je continue trop triste de ne rien faire »

« Je nourris avec plaisir ces chats mais préférerai les savoir au chaud et en sécurité dans un foyer aimant... et j'aimerais que les gens (voisins, mairie) cessent de me réprimander! »

Et pourtant cet article de loi existe bel et bien : » :  " Le fait de priver de nourriture et d’abreuvement un animal domestique est reconnu cruauté passive conformément à l’Article R214-17 du Code Rural." Le chat errant est reconnu animal domestique par l’arrêté du 3 avril 2014 fixant les règles sanitaires et de protection animale auxquelles doivent satisfaire les activités liées aux animaux de compagnie d'espèces domestiques relevant du IV de l'article L. 214-6 du code rural et de la pêche maritime."

 

Dans certains pays, comme l’Italie, on accorde beaucoup plus de respect à la cause animale. Ci-joint une convention de nourrissage concernant une colonie de chats que j’avais vue dans un grand espace protégé dans les hauteurs de Florence. J’avais eu, à mon retour, la curiosité d’aller chercher sur internet des informations. Si vous avez un peu de temps, faites en la lecture

 

Règlement communal sur la protection des animaux (approuvé à l’unanimité par le conseil municipal de Florence, délibération n° 285 du  3 mai 1999)

 

Article 27 - Propriété des chats libres

  1. Les chats libres qui vivent sur le territoire      communal, appartiennent au patrimoine de l’Etat.

 

Article 28 - Devoirs de l’Agence Sanitaire

1.   L’Agence Sanitaire, en collaboration avec la Commune, et sur la base des normes en vigueur, est chargée des soins et des de la stérilisation des chats libres, pour ensuite les replacer dans leur colonie d’origine.

2. .La capture des chats libres, pour les soins et les stérilisations, pourra être effectuée, soit par l’Agence sanitaire, en collaboration avec la Commune et les associations de volontaires, que par les nourrisseurs ou par le personnel  compétent de l’administration communale.

 

Article 29 -  Soins de la colonie féline de la part des nourrisseurs

  1. La commune reconnaît l’activité méritante des citadins, qui comme les nourrisseurs, se consacrent aux soins et au nourrissage des chats libres. La commune, en collaboration avec l’Agence sanitaire, met en place des cours au terme de cette formation, les participants se voient attribuer une carte d’identification.
  2. L’accès des nourrisseurs qui assurent les soins et l’alimentation des chats, doit être permis dans n’importe quelle zone  de la propriété publique sur l’ensemble du territoire communal.
  3. L’accès des nourrisseurs aux zones de propriété privée est soumis au consentement du propriétaire.

 

Article 30 – Colonie félines

  1. Les colonies félines sont sous la protection de la Commune de Florence, qui en cas de maltraitance, se réserve le droit de déposer une plainte, en vertu de l’article 638 du Code Pénal.
  2. Les colonies félines, qui vivent sur le territoire  de la commune sont recensées  par la commune, en collaboration avec l’Agence sanitaire, les associations et les particuliers.
  3. Les colonies de chats libres ne peuvent être déplacées de leur lieu de vie habituel D’éventuels transferts pourront être effectués en collaboration avec l’Unité Opérationnelle Animale  de l’Agence sanitaire de Florence, et cela, exclusivement pour des exigences sanitaires attestées et documentées.

 

Article 31 - Nourrissage des chats

  1. Les nourrisseurs pourront, après en avoir obtenu  l’autorisation de l’administration communale, s’adresser aux écoles de la commune pour y récupérer les restes des repas qui seront destinés à l’alimentation des chats et pourront avoir recours à d’autres sources d’approvisionnement prévus à cet effet.
  2. Les nourrisseurs sont tenus de respecter les normes d’hygiène concernant l’espace public en évitant  de disperser les aliments et en veillant,  après chaque repas,  à la propreté des zones où les chats sont alimentés.

 

Cela fait rêver, n’est-ce pas ?

 

Mais retour à nos chats  franciliens :

Pour parler de mon expérience personnelle, sur le site où je me rends quotidiennement même si en 2008, une convention avait été passée entre les nourrisseuses d’alors (des vieilles dames) avait été signée, le nourrissage des chats a toujours été très mal vu par les jardiniers. Il y a moins de chats à présent, et la convention ne doit plus être en vigueur. Cependant à un endroit particulier, les barquettes de nourriture sont systématiquement retirées le matin (et c’est la raison pour laquelle j’y vais le soir), de même quelques abris de fortune pourtant cachés sous des buissons.

Et puis, il  y a les passants et leurs réflexions saugrenues « vous allez attirer les rats »

Et les problèmes de voisinage : dans un groupe d’immeubles ou quelques chats circulent, une cabbale s’est engagée contre une locataire qui leur donnait un peu à manger.

Au-delà des difficultés et des contraintes qu’entrainent cette fonction de nourrissage, beaucoup d’entre vous doivent, tout comme moi, doivent ressentir  de l’inquiétude par rapport aux colonies de chat : un  ou plusieurs ont subitement disparu, une femelle gestante, des chatons qui apparaissent, un chat malade, on vous signale un chat gravement blessé mais celui-ci reste introuvable..

Et pour cette femelle gestante, vous savez qu’il va vous falloir la capturer, de même pour les chatons que vous venez d’apercevoir. Pour celles qui ne sont pas bénévoles d’une association, il va vous falloir demander de l’aide.

J’ai, pour ma part, la chance de connaitre 2 petites associations sur lesquelles je peux compter. Vous en avez sans doute fait l’expérience : essayer de joindre une association, téléphoner, laisser des messages, envoyer des mails, tout cela avec très peu de réponses et souvent des réponses négatives.  A noter que ce sont souvent les associations les plus petites et les moins connues qui acceptent de vous venir en aide

 

Mais je m’éloigne de mon sujet : « nourrir des chats libres ». Retour à mon expérience personnelle : j’ai été un certain temps bénévole d’une association de protection féline qui  avait été la seule à répondre à ma demande d’aide pour 5 chats dans un squatt. C’est ainsi que j’ai adopté mon premier chat des rues et découvert la misère animale.

Au début, je croyais que le nourrissage était organisé par l’association avec un roulement de personnes,  car j’avais vu sur internet un planning de nourrissage fort bien fait concernant une colonie féline en Suisse et j’en avais déduit (naïvement) que toutes les associations fonctionnaient ainsi. Je me suis rapidement aperçue de mon erreur.

Les chats, (pour le site dont je parle) étaient bien nourris mais par uniquement  par de vieilles dames qui depuis cette époque ont disparu ou ne sont plus en état de se déplacer.

Alors, bien sûr, j’imagine que la plupart des associations ont beaucoup trop à faire pour prendre en charge ou organiser le nourrissage et que les bénévoles de ces mêmes associations ne sont guère attirés par une fonction contraignante et répétitive.

Néanmoins, vous serez d’accord avec moi, toute aide, même ponctuelle serait la bienvenue.

Et voilà où je veux en venir :

1/4 de ceux qui ont vu mon mini-sondage y ont répondu. Parmi les 3 /4 qui n’ont pas répondu, on peut supposer qu’il y a des personnes qui pourraient apporter une aide ponctuelle en cas d’absence de nourrisseuse  pour peu qu’elles ne soient pas trop éloignées du site de nourrissage.

Cela pourrait prendre la forme d’un groupe facebook, par exemple un groupe qui concernerait des arrondissements voisins. Exemple : un groupe Paris 1°, 2°,3° etc

Hélas, cela s’avère  plus difficile pour la banlieue.

J’aimerais avoir votre avis  sur le sujet. Mon idée relève peut-être de l’utopie, mais sait-on jamais.

L’autre idée, plus minimaliste, serait de nous relayer entre nous en cas d’absence (en gardant le même principe, ne pas être loin du site de nourrissage)

Bref, vous pouvez commenter, critiquer, suggérer...

 

 

13 janvier 2019

CHATS LIBRES DE BELLEVILLE.....SUITES

 

 

 

Octobre 2018

 

 

Tout d'abord, petit récapitulatif des chats capturés depuis Septembre  2017

 

Trappés ou pris à   la main par

En FA ou adoptés

Relâchés dans la   cour

Asso

Bindi, Femelle 3   mois

 

 

Anne Marie

adoptée

 

aucune

 

Bambou, femelle 6   mois

Marie-France

x

 

Chat St Ambroise

Cachou, mâle, 4   mois

Anne-Marie +Marie   France

adopté

 

Chat St Ambroise

 

Noisette, jeune   mâle tigré, un peu de blanc sous le menton

Anne-Marie +Marie   France

Trappé   à nouveau fin Septembre

FA Anne-Marie

 

Chat St Ambroise

Lelio, jeune   adulte noir

Anne-Marie +Marie   France

 

x

Chat St Ambroise

 

Victoria, chatte   tigrée + 2 chatons Dima, Pachka

Anne Marie

x

 

CDA

4 chatons ou   juniors

Sandra et   Amandine

x

 

Respectons

Pepito,  jeune mâle tigré (un peu de banc sous le   menton)

Marie France   +Anne-Marie

 

x

Respectons

Oslo, chatte (des   buissons)abandonnée, pucée

Julie

x

 

Respectons

Azraël, junior,   noir angora , yeux  dorés, bout de   pattes blanches

Anne-Marie +Marie   France

 

x

Respectons

Domino, tigré   blanc, junior

Anne-Marie +Marie   France

 

x

Respectons

Nina, chatte   noire

Anne-Marie et   Julie

 

 

x

Respectons

Arlequin, noir et   blanc,adulte

Anne-Marie +Marie   France

 

x

Respectons

Aladin, mâle,   tigré, 7 mois

Anne-Marie +Marie   France

 

x

 

2 chats adultes   tigrés

Mâle (15. Rue   Jules Romain)

Anne-Marie+ leur   nourrisseuse

x

 

CDA

Pistache tigré

Anne-Marie + moi

x

 

AnimEgaux

Total :22 chats depuis septembre 2017

 

 

8 chats relâchés

 

 

 Fin septembre , 3 chats du même quartier nourris par une dame ont été capturés par cette personne et Anne-Marie. Il s'agissait de chats habitués au contact humain, donc  sociables. Les 2 premiers ont été pris en charge par une association  grâce à Sandra qui nous a déjà aidées en 2014.

Quant au 3° il s'agissait d'un chat que nous avions déjà capturé l'an dernier d'environ 2 ans et qui entre temps est devenu tout à fait sociable. Noisette est en famille d'accueil chez Anne-Marie.

noisette très beau

noisette belleville

noisette_chez_Amarie

Noisette est un adorable chat d’à peine 2 ans, un chat tigré. Vous me direz : un chat tigré de plus, et bien non, car son pelage fauve , mordoré ,n’est pas ordinaire. Les photos ne lui rendent pas tout à fait justice, mais ajoutez à cela un joli minois, une silhouette élancée et vous aurez devant vous un magnifique chat. Il est très câlin, s’entend bien avec les 3 chats de sa famille d’accueil, bref, un amour de chat. Bien sûr, s’il pouvait trouver une famille aimante avec un petit jardin, il en  serait très heureux. Mais un balcon (protégé, bien sûr) lui conviendrait… Il passe beaucoup de temps  dans sa famille d’accueil, à scruter les jardins. Mais soyons réalistes, ce qui est indispensable pour lui, c’est d’avoir au moins un compagnon félin !Il s’entend particulièrement bien avec les 3 chats de sa famille d’accueil.

C’est un chat câlin, joueur. Il a toutes les qualités, ce mignon.

Noisette attend donc avec impatience sa nouvelle famille. Ci-joint l'annonce parue sur le site Seconde Chance

 

Adoption de Noisette: Grand chat européen, région Île-de-France
Adopter un chien ou adopter un chat dans les refuges de France avec Seconde Chance, qui centralise les annonces des refuges de France pour vous permettre de trouver votre chien, chat, rongeur ou autre animal de compagnie.
https://www.secondechance.org

Il ya une dizaine de jours nous avons repéré un grand chaton angora, visible seulement depuis la mi-septembre.

petite chatte angora

Il m'a semblé avoir pris du poids, et après avoir pris cette photo, nous en avons deduit qu'il s'agissait d'une petite femelle gestante et qui semblait proche du terme de sa grossesse.

Nous avons donc programmé un trappage ciblé sur cette petite chatte :pas facile, car il y avait tous les habitués que  nous avons pris soin de nourrir un peu à l'écart.. Il y a eu un dysfonctionnement de la trappe. bref, au bout d'une heure, la chatte tournant autour de la trappe, nous sommes un peu écartées et quelques minutes plus tard, un chat était dedans.. seulement ce n'était pas la chatte, mais un autre : même taille, même pelage, mais pas angora...

pistache 1

Nous n'avons pas voulu relâcher ce grand chaton, qui comme sa soeur est un peu habitué au contact humain. Il a fallu trouver un bon de stérilisation et cela n'a pas été facile(merci Amandine). Puis nous l'avons conduit chez le veterinaire où il a été stérilisé et  identifié. Il s'agit donc d'un grand chaton de 7/8 mois Pistache qui sortira de la clinique vendredi.

Après quoi, la grosse difficulté a été de lui trouver une famille d'accueil. Je vous passe les détails, mais finalement c'est chose faite.

Evidemment, il y a toujours la petite chatte à capturer la semaine prochaine, de même qu'un petit angora noir très joli, qui l'accompagne en permanence

petit noir aux yeux vert angora

Bref, du travail en perspective 

mardi 6 Octobre

Nouveau chat trappé : un adulte Mikado

mikado 2

Il a été relâché 3 jours plus tard

lundi 12 Novembre :

Nous avons du relâcher le petit Pistache, qui hélas n'avait fait aucun progrès en terme de socialisation. Pas agressif pour un sou, mais très stressé par ses nouvelles conditions de vie :appartement sans chats. Il passait son temps caché sous un lit et miaulait la nuit, en regardant le ciel par la fenêtre. Il aurait fallu trouver une famille d'accueil , qui aurait pu le garder au moins 8 mois pour le socialiser... et par les temps qui courent, ce genre de famille est très rare. En tout cas, un grand merci à Octavie qui a hébergé le minou  pplus d'une semaine!

mardi 13 Novembre :

Et voici Mélusine, la petite  chatte tigrée que nous voulions tant capturer.C'est chose faite. J'ai eu une petite angoisse en l'emmenant à la clinique : on la supposait gestante, elle ne le paraissait plus depuis 15 jours, donc elle avait peut-être mis bas et c'aurait été très embêtant pour les chatons. Et bien , non, elle n'est pas allaitante, peut-être même pas gestante.En tout cas, elle est tout à fait  mignonne, charmante...pas à relâcher a dit la veto.

 

 

 Une dizaine de jours plus tard, à sa sortie de clinique Mélusine a rejoint sa famille d'accueil :Nathalie

1

2

3

47320563_2499228393437106_1003808108469813248_n

47365188_2499228470103765_5758585854331191296_n

Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle s'y trouve fort bien et qu'elle a su cd'emblée conquérir le coeur de Nathalie... et celui du chat de la maison.!!

Novembre 2011

Nous avons capturé une jeune chatte noire, qui a été conduite à la clinique véterinaire, mais le lendemain, nous avons appris qu'elle avait déjà été trappée, et donc stérilisée. Elle a donc été relâchée.

Décembre 2018

3 décembre : et voici "Lulu de Belleville", un magnifique tigré , apparu depuis environ  un mois dans la cour, tout juste craintif. Il a été stérilisé, tatoué et relâché. Quel dommage! mais il y a si peu de solutions

lulu de retour

C'est toujours lui qui arrive en premier aux séances de nourrissage, accompagné de Domino et de Max , un gros matou (si gros qu'on suppose qu'il est stérilisé). à vérifier. Quand à Lulu, il se laisse caresser et est si gourmand qu'il est rentré une seconde fois dans la trappe (alors que nous visions la jolie chatte noir angora)

Revenons à Noisette : il a été adopté mi-décembre par Camille qui a déja un chat :https://www.facebook.com/mariefrance.plouznikoff/videos/2501474316536613/

je ne sais pas si cette  video est visible pour les visiteurs ??

Les relations ont été un peu tendues au départ entre Noisette et Chamallow, mais par la suite, la situation a bien évolué.

noisette chez Camille 1

 

J'aurais sans doute de nouvelles photos par la suite

 

Posté par caprices-de-chat à 15:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

CHATS LIBRES DE PARIS, CHATS DES HALLES

Ils étaient nombreux à vivre dans le magnifique jardin Lalanne : nourris, matin et soir par de vieilles dames . .Stérilisés, tatoués par l'association Chadhal. Les chatons étaient confiés à l'adoption, les adultes remis sur leur lieu de vie.

Quelques photos :

 

chat qui baille

Sans titre 2

chat des halles

chatons

Hélas, malgré les protestations, pétitions,  comités de soutien, le jardin Lallane a été détruit en Février 2011...250 arbres ont été arrachés.

le jardin Lalanne massacré

au soir du massacre des 250 arbres

Et que sont devenus les chats ?

Un mouvement de solidarité s'est créé . La Ville de Paris apporté sa contribution sous forme  de subvention.Au fil du temps, l''association locale en a capturé la plupart et les a placés dans des endroits sécurisés  en province, en banlieue. Cela a été un travail de longue haleine!

Malgré tout, certains  chats n'ont pu être trappés et parmi eux peut-être 2 ou 3 qui n'avaient pu être stérilisés. A cela il faut rajouter des chats qui ont été abandonnés sur place...

Entretemps, quelques abris en bois ont été placés dans un espace temporairement à l'abri des travaux. Remercions au passage Dany Saval qui a offert 2 maisonnettes.

La regrettée Bernadette Lafond avait elle aussi apporté sa contribution, comme en témoigne ce reportage !

 

 

DSCN1257

DSCN1259

L'idée était bien sûr d'attirer les chats vers ce nouvel espace.. cela n'a pas vraiment fonctionné. Seuls quelques chat se sont déplacés.

Avec la progression des travaux, les maisonnettes ont été déplacées plus loin, pour finir par disparaître il y a 2 ans...

Il a fallu construire des abris de fortune (polystirène entouré de plastique noir) et les installer à d'autres endroits..

abris

Ces abris de fortune ont  toujours hélas une fâcheuse tendance à disparaître.. mais les détritus, eux,  restent souvent place. J'ai du en construire une cinquantaine depuis le début des travaux.

L'hiver dernier(2017), dans une période de grand froid, j'en avais rajouté un supplémentaire. 2 jours plus tard, tout avait disparu. j'en ai donc refait.....

 

Plus récemment

Début 2016, il restait environ  une douzaine  de chats sur le chantier, certains en mauvais état de santé, comme en témoigne cette photo.

3 chats chantier ter

La vieille chatte , Mimine ,à gauche, a les flancs complètement dépilés. sans doute, a-t-elle été en contact avec des produits toxiques...  Ses poils ont mis beaucoup de temps à repousser et bizarrement ses flancs sont devenus roux..

Des chatons sont nés, tous noirs: j'ai  réussi,accompagnée d'une amie  à trapper  ces 2 chatons

Papouanette

Papouanette

Avoinette

avoinette

A ces chatons, s'est rajouté  un adulte

Ebony

ebony

Ces 3 chats ont été confiés à l'association Chat d'Oc qui les a fait stériliser, puis adopter (exception faite de l'adulte, bien trop sauvage pour être placé.

Un chat blanc est apparu sur le site, non stérilisé. Sa propriétaire a été identifiée, mais il n'a pu être récupéré et a un jour disparu... non sans avoir laissé une descendance

 

nino

En Septembre 2016, sont apparus des juniors d'un peu moins d'un an... Il a donc fallu reprendre des trappages.

C'est ainsi qu'ont été capturés :

Une grande chatonne blanche a été capturée par l'association Chat d'Oc (pas de photo, hélas)

Pasha

 

Pasha

Nina (gestante)

 

Nina

 

Il restait encore une chatte tricolore, mais hélas, il n'était plus possible pour l'association Chat d'Oc d'accueillir de chat supplémentaire. La voici , une des rares fois où elle a été visible)

tricolore

Pour terminer :

La dernière photo de la vieille chatte Mimine qui avait les flancs dépilés:

mimine1En Avril, Mimine était très mal en point : un grand filet de morve coulait de sa bouche. Je lui ai donné des antibiotiques dans sa nourriture, un vermifuge et au bout de 15 jours, elle semblait aller bien mieux. Hélas, du jour au lendemain elle a disparu...

Mimine et son fils

C'était l'endroit où elle venait s'installer en compagnie d'une autre chatte (qui présentait les mêmes symptômes).

L'autre chatte, Milady , je l'ai capturée début mai et elle est partie dans une association de banlieue

Milady

junior 2

La petite chatte tricolore a été vue le ventre énorme il y a 15 jours. Sans doute, a-t-elle déjà mis bas....

Il reste peut-être 4 à 5 chats sur ce chantier inaccessible. .. et sans doute davantage sous peu.

Suites, début Juillet 2017

tricolore_juin_2017

Elle a été trappée la semaine dernière, la jolie chatte tricolore, de même que ses 6 chatons!Imaginez, 6 chatons, dont,à coup sûr, une femelle puisque tricolore comme sa maman.

Je précise que je  ne suis pour rien dans ce sauvetage qui doit tout à un heureux concours de circonstances et à la détermination d'un couple de jeunes parisiens! Je les ai simplement rencontrés et j'ai fait en sorte que le nourrissage ne vienne pas contrecarrer leur projet.C'est l'association Respectons qui a pris les choses en main

L'autre très bonne nouvelle, c'est que les 6 chatons vont être prise en charge par Respectons, de même que leur maman. Je croise les doigts pour qu'elle soit encore socialisable. Cela a été le cas pour sa soeur que j'avais trappée en janvier dernier.

 

Suites de ce sauvetage :

La jolie chatte tricolore qui a pour nom Lola se porte bien ainsi que ses 6 chatons. Les 7 minous  vivent encore chez le gentil couple qui les a trappés et accueillis. Et ces génereuses personnes ont aussi leurs propres chats dans un petit appartement parisien. Les chatons seront adoptables sous peu.

Ils sont tous craquants! les voici :

image6

image1

image2

image3

image4

image5

image6

En ce qui concerne ces chatons, j'espère qu'ils trouveront un foyer accueillant. En tout cas, leur adoption se fera bien sûr sous le contrôle de l'association qui les prend en charge.

Mais que va devenir la maman ?? Elle a à peine plus d'un an, mais est habituée à vivre en liberté. .. Elle est très gentille, accepte les câlins, ne donne jamais de coups de griffes.

Au départ, elle a été placée dans une cage de convalescence fermée. par la suite, la porte de cette cage a été ouverte, mais Lola refuse d'en sortir... trop craintive.

Le placement idéal pour elle serait une maison avec jardin, en banlieue donc, voire en province (un covoiturage est tout à fait envisageable!).

IMG_5439

 

Il est bien plus difficile de faire adopter des chats adultes... Lola, n'est pourtant qu'une grande chatonne d'à peine plus d'un an...

 Un grand merci à Amandine,  Julie et Arthur qui ont fait un formidable travail... et continuent à le faire!

Il reste au maximum (pour l'instant) 4 à 5 chats sur le chantier des Halles. Qu'ils soient plus ou moins nombreux ne change rien au problème du nourrissage.

Laborieusement, j'ai réussi à compléter le planning de nourrissage pendant mes congés :

Au passage, je remercie Sandra, Anne-Marie, Gisèle, Anne-Sophie, Cécile et Anne-Sophie!!!

En septembre, hélas, je n'aurai plus personne pour m'aider . Toutes les bonnes volontés sont donc les bienvenues!!

 

 

 Septembre 2017

 Retour de vacances : à peine arrivée à Paris, on me signale une chatte et 3 chatons d'environ un mois..... moi qui pensais qu'il n'y avait plus que quelques mâles.......

Ces chatons ne vivent pas sur le chantier , mais tout à côté, dans un endroit peu propice au trappage. Je les ai vus pour la 1° fois ce soir. Ils étaient juqu'à présent nourris par 2 personnes vivant dans le groupe d'immeuble en question. L'une de ces 2 bonnes âmes a contacté différentes associations (l'association locale , Chadhal, a dit ne pouvoir aider, faute de matériel de trappage, etc,etc... et a donné mon numéro de télephone).

En ce qui me concerne,je n'appartiens à aucune association ,(mais je dois sans cesse solliciter des associations, ne serait-ce que pour les frais de stérilisation). Personnellement,je ne dispose que d'une seule trappe et j'assume seule le nourrissage des quelques chats vivant encore sur le chantier, mais c'est sans doute un détail...

Fort heureusement, l'association Respectons qui a déjà effectué le sauvetage de la petite chatte tricolore et de ses chatons a proposé son aide (très active)

Les chatons sont plus grands que prévus et ont environ 4 mois.

photo de groupe

 Les 3 chatons ont été trappés et immédiatement pris en charge.

Reste à capturer la maman, ce qui va être plus difficile!

Merci à Amandine, Gilles, Flora et ............à tous ceux qui ont participé au nourrissage de cette petite famille!

Mi-Octobre 2017

Hélas, malgré plusieurs tentatives la maman des chatons n'a toujours pas été capturée...

 

Ah il faut s'attendre à tout aux Halles ! en principe tous les chats y  sont noirs..et sauvageons. Et bien jeudi soir, en faisant ma tournée de nourrissage, j'ai repéré un chat noir au comportement inhabitue, inhabituel dans le sens où 'il ne filait pas ventre à terre comme les autres...

Je lui ai donné à manger et il s'est laissé caresser. ... j'ai donc mis une annonce sur chatperdu.net, sans grand espoir... et le lendemain soir, je suis retournée avec un sac de transport et hop, le chat est rentré sans difficulté dans le sac.

J'ai rencontré sur place une dame qui avait pu la veille constater que ce chat mâle stérilisé, avait une puce (elle avait l'appareil nécessaire). Bref, avec la coopération de chatperdu.net , la propriétaire a pu être identifiée et contactée, mais visiblement son chat ne la concerne plus. Le chat était de la Courneuve...


 Il a fallu trouver un accueil d'urgence pour une nuit. Puis, je vous passe les détails, nous l'avons emmené samedi à 100km de Paris chez un couple en qui j'ai toute confiance puisqu'il avait déjà accueilli un junior sauvageon que j'avais trappé à Belleville et que ce placement a été couronné de succès.

Toutefois ce chat mâle , qui se prénomme Réglisse sera amené à changer de famille car il s'agit d'un accueil temporaire avant adoption.

Quelques jours plus tard, voici Réglisse:

magnifique Réglisse

réglisse1

Mercredi,  première visite chez le vétérinaire. Il est plein de parasites internes et externes. Traitement fait dans la foulée.
Il a 4,5 ans, il est né en avril 2013. Il pèse 3,8 kg. Il a eu un accident au bassin qui est cicatrisé mais il faudra surveiller son poids : s'il grossit, il pourra avoir de l'arthrose au niveau du bassin.
Au vu de tous ces élements, il me semble que ce chat a vécu un certain temps sur le chantier des Halles, qu'il n'a pas été abandonné récemment. Et j'en ai la confirmation : je dépose tous les jours une barquette de nourriture pour 2 chats à un endroit précis et depuis que le minou n'est plus là, il en reste la moitié....

L'énigme est résolue :Réglisse n' a pas été abandonné mais confié par son propriétaire à quelqu'un qui n'en a pas pris soin.

Décembre 2017

scène de famille avec Reglisse

Réglisse très détendu

La parole est à Réglisse :

Moi, petit Réglisse, je peux dormir tranquille depuis ce soir ! L'humain, oui c'est l'humain, a parlé d'adoption ! Je fais partie de la maison maintenant !
Ils vont recevoir les papiers et je crois que je vais avoir une séance ostéopathie et visite vétérinaire pour mon système cardio-respiratoire ! Bon, en voiture, je suis hyper calme.
Si j'ai bien tout compris, va falloir que je fasse quelques efforts : arrêter de sauter sur les quatre pattes de la maison ! Il y a du mieux déjà !
Bonne soirée à tous !
Et oui, le beau Réglisse a été adopté par sa famille d'accueil , le scénario dont je n'osais rêver!!!!! Un placement en or : des compagnons, un jardin, etc...Il va avoir droit sous peu à une visite chez l'osteopathe (pour son problème de bassin)..
C'est la seule bonne nouvelle concernant les chats des Halles., hélas! Combien en reste-t-il ? 2 ou 3 + la chatte qui vit dans un groupe d'immeubles.  Je ne peux déduire le nombre qu'à partir de la quantité de nourriture ingurgitée.
Il y en a au moins un que je vois chaque soir venir manger sa ration et c'est un spectacle pitoyable ; boue, froid, pluie...
Qui s'en soucie à présent...........

des nouvelles toutes fraîches  des chatons de Lola , la jolie tricolore!

Il s'agit des 2 petits rouquins. Ils ont bien grandi, comme vous aller  le constater

 

On regarde à la fenêtre

IMG_3396On discute entre nous

on discuteon regarde encore à la fenêtre!

on regarde à la fenêtre bison s'aime!

on s'aime

Bref, on fait tout ensemble, dirait-on! Au fait on s'appelle Leo et Charlie

à présent petites videos des 2 comparses qui vivent dans un 4 étoiles pour chats. Et bien, non, je m'aperçois que c'est impossible à moins de mettre sur daily motion la video que m'a envoyé Thomas, l'heureux propriétaire des minous. Quel dommage!

Dans mes remerciements pour le sauvetage des 6 chatons et de leur maman, j'avais remercié Amandine, Julie et Arthur.Je me dois de rajouter Bérenice qui a accueilli , à la suite d'Arthur et Julie ces chatons, et qui , me signale Thomas, accueille actuellement les 3 chatons noirs trappés en Septembre dans un ensemble d'immeubles tout près des Halles (la maman , hélas, est toujours là). Bérenice fait un formidable travail de socialisation!

Merci à tous, et merci à Thomas de m'avoir donné des nouvelles!

mercredi 27 décembre

Elle n'esr plus là, la jolie chatte noire d'à peine 2 ans: ses chatons avaiet été trappés en Septembre par l'association Respectons. Souvenez-vous : ils avaient été trappés à cet endroit précis, dans un groupe de HLM, tout à côté des Halles.

cachette des chatons

 Il y a eu plusieurs tentatives de trappage, pour cette minette, toutes ont échoué. Je pensais qu'elle était en sécurité dans cette cour d'immeuble. Elle disposait d'un abri, de nourriture etc....

Elle a disparu depuis plus de 5 jours. Nous (la personne qui la nourrissait et moi-même), avons d'abord pensé qu'elle aurait pu se retrouver enfermée dans cet endroit, qui avait peut-être des ramifications souterraines etc.. mais après inspection de cet endroit précis, nous nous sommes aperçues qu'il s'agissait juste d'un très petit local qui ne débouchait sur rien d'autre..

Que lui est-il arrivé ? il y a des travaux dans ce groupe d'immeubles, mais la minette était prudente et aguerrie.. est-elle enfermée quelque part, a-t-elle eu un accident, a-t-elle été victime de malveillance. Aujourd'hui, j'ai posé quelques affiches, afin de savoir si quelqu'un l'aurait vue... sans grand espoir, hélas..

S'il s'était agi d'un chat du chantier, j'aurais pu envisager qu'elle ait été trappée par une association... A vrai dire, l'hypothèse est  hautement improbable..

Je me reproche de ne pas avoir fait davantage de tentatives de trappage pour cette minette. Je peux bien sûr me trouver une excuse : j'ai été prise par toute une série de trappages à Belleville ( cf "chats libres de Belleville")qui se sont avérés fructueux et je la pensais en sécurité...mais voilà..

Ce qui est désespérant , c'est de ne pas savoir ce qu'elle est devenue.. et le pire est d'imaginer qu'elle est enfermée quelque part sans possibilité de sortir..ou blessée.. Bref, je préfère m'arrêter là

Début mars 2018

 

La chatte a réapparu au  même endroit où elle avait mis bas à la mi-février. Bonne nouvelle me direz-vous. Mais voilà la personne qui habite dans le groupe d'immeuble et qui me l'a signalée, m'a dit qu'elle était enceinte.

La "future" maman chatte n' a été vue que 2 ou 3 fois depuis cette date.. et à cet endroit,ne mangequ'un peu de pâtée, ce qui veut dire qu'elle va se ravitailler ailleurs.... bref, vu l'état de sa grossesse , il est probable qu'elle mette bas sous peu..

Il resterait donc 2 chats sur le chantier : une femelle et un mâle. Ce dernier, je le vois au moins une fois par semaine dans la partie fermée du chantier. Si peu de chats qu'on pourrait croire que le problème soit facile à régler. Et bien, non, car il est impossible d'accéder à cette partie du chantier.

 Retour à la case départ, en somme.....

Il a fait un froid terrible la semaine dernière et je ne sais pas où ces pauvres chats ont pu s'abriter. J'ai cessé de leur fabriquer des abris pour dormir , puisqu'ils disparaissaient du jour au lendemain.

La nourriture, je la protège dans de mini-abris , qui eux aussi ont tendance à disparaitre , ce qui m'oblige à en amener un nouveau  chaque jour.... bref, la misère animale quotidienne.

J'ai bien conscience que l'intérêt suscité par les chats des Halles est proportionnel à leur nombre.... Autrement dit, ces chats sont oubliés de tous...

Juin 2018, suite

La chatte qui avait mis bas en septembre dernier avait donc réapparu en mars dans le même groupe d'immeubles... sans chatons. Se méfier  donc des informations qui circulent.

 Un autre chat noir l'a rejoint . Il faut dire que les nouveaux jardins ne peuvent guère servir de refuge aux chats : trop de bruit, trop de monde etc...

En tout cas, ce couple de chats génère des problèmes de voisinage au sein de l'immeuble.Autant les chatons avaient suscité une certaine compassion, autant la chatte et son compagnon sont à présent considérés comme indésirables par certains résidents. La personne à qui je confie de la nourriture pour ces 2 matous subit des pressions, des remarques etc... Alors bien sûr, il faudrait  capturer ces chats : les stériliser, les tatouer mais aussi les placer. or comme ils sont assez sauvageons, il faudrait trouver une association qui ait un terrain sécurisé, et c'est très difficile à trouver...

Ces chats circulent aussi dans les jardins , à leurs heures, vraisemblablement la nuit.

En outre, il y a un chat tigré apprivoisé portant un harnais qui a été vu près du jardin d'enfants et qui doit s'être installé dans ce secteur. malgré différentes annonces sur internet, personne ne s'est manifesté jusqu'à présent. Et ce chat, je ne l'ai,hélas jamais vu.... je me déplace aux Halles pour nourrir les chats une fois par jour, je ne peux quand même pas y aller matin et soir

juin 2018

 

Les  problèmes de voisinage dans le groupe d'immeubles s'accentuent. Je suis allée voir le concierge afin d'apaiser les choses.. Mais voilà : que les chats circulent dans la cour, ok, mais pas question de les nourrir...

Et puis, la chatte aurait un problème à l'oeil (semi-fermé). Il ne suffit pas de la capturer (entreprise d'ailleurs difficile, car il y a eu de nombreuses tentatives fin 2017), encore faut-il lui trouver un lieu de vie.. Voilà, voilà.

 

Juillet 2018

Outre les deux chats noirs, il y aurait un nouvel arivant : un chat de type siamois, sans doute un chat abandonné, et peut-être même un quatrième. Une fois encore j'ai déposé une annonce sur le site chat perdu, sans bien sûr le moindre résultat.

Aout 2018

Il y a bien un siamois et aussi un joli tigré. Très minces, voire maigres . Depuis qu'ils ont nourris par mes soins, ils ont pris du  poids

siamois 2

tigrée des HLM

Pas sûr que ces deux chats appatiennent à quelqu'un. Leur arrivée correspond au début de la période de vacances.. Pas de solution pour eux pour le moment, car les familles d'accueil sont rares, débordées et une bonne partie d'entre elles sont en congés.....

Et du côté des "jardins" des Halles, que se passe-t-il ?? je mets des guillemets à jardins.et pour cause : une prairie dont l'herbe est à moité morte, jonchée de détritus, avec quelques rares bosquets. Il y fait une chaleur écrasante. Pas de points d'eau si ce n'est des miroirs d’eau avec brumisateurs  sur le parvis de la Canopée. Mais pas de quoi  remplacer les réseaux  de fontaines qui agrémentaient et rafraîchissaient les anciens jardins. Et puis l'endroit est surpeuplé....

Alors qu'en est-il des quelques chats du secteur ? on pourrait imaginer qu'ils se sont réfugiés dans les bosquets ? pas sûr,des gens qui vont s'y soulager en permanence, trop de monde partout. Et ces bosquets sont infestés de rats. J'ai du changer de point de nourrissage à plusieurs reprises.

Août 2018

Si les chats se déplacent dans les bosquets la nuit, le jour, ils se réfugieraient dans le chantier de la Bourse :plusieurs pesonnes ont signalé des  chats à cet endroit et entendu des cris de bagarre.

La cause des chats des Halles avait suscité de l'nterêt il y a quelques années. Aujourd'hui plus personne ne s'en soucie. Il n'y aurait guère que la naissance de chatons qui  pourrait en émouvoir quelques uns, et encore.

Septembre 2018

retour de vacances.Les chats ont bien entendu été nourris en mon absence par deux personnes, dont Flora. On y voit un peu plus clair : il y a dans ce groupe de HLM:

  • la petite chatte noire qui avait mis bas l'été dernier, qui avait disparu, puis réapparu. A présent, elle est nourrie à l'extérieur des ces immeubles (problèmes de voisinage....). Elle est enceinte.....
  • une chatte grise Sissi, pas du tout farouche qui elle, vit tout à fait au fond de cet ensemble d'immeubles. Elle a été vue tout l'été , mais reste introuvable depuis 3/4 jours. Enceinte, elle aussi. Hier, nous avions programmé une séance de trappe qui a échoué  et inquiétant, la nourriture déposée la  veille n'avait pas été touchée.

sissi

  • un chat siamois qui navigue entre le groupe d'immeubles et les jardins. Il n'est pas en très bonne santé m'a-t-on dit. Personnellement, je ne l'ai vu qu'une fois

siamois 2

 

  • un chat noir qui ne quitte jamais les jardins, que j'avais cessé de voir depuis l'hiver dernier et qui s'est déplacé vers un autre endroit (remaniement du chantier)

    chat noir bambous

    Voilà où nous en sommes... des naissances en perspective, hélas.

hier j'avais eu l'espoir que le siamois était un chat perdu et je venais de trouver une annonce qui correspondait à sa description.. pas de chance , ce n'est pas lui...

Octobre 2017

 

la minette et le sac

minette tigrée

 La jolie minette tigrée gestante a disparu début Septembre 3 jours avant que nous ayons fait une tentative de trappage. Elle n'était pas sauvage et se laissait caresser .Un placement avait été trouvée pour elle. Elle n'a jamais réapparu... sans doute victime d'un accident ou de la malveillance. Quelle misère.......

Quelque temps plus tard, nous avons fait une tentative de trappage avec Amandine, Flora etc... Nous voulions capturer en priorité la minette noire gestante ainsi que le siamois. Nous avions déposé des trappes dans la résidence et à l'extérieur, mais tout cela pour rien...

Je ne nourris plus les chats à l'intérieur de cette résidence où il y a décidément beaucoup d'hostilité envers les chats. Donc nourrissage à l'extérieur, comme autrefois. J'ai revu la minette noire qui a mis bas, mais dieu seul sait où, ainsi que le siamois et un autre petit mâle noir. 

siamois crèche

chat noir bambous

 

 Novembre 2018:

rien de nouveau à signaler. Je vois de temps à autres les 3 chats : 2 sauvageons noirs + le siamois abandonné depuis juillet. J'y vais tous les soirs, car je n'ai trouvé personne pour m'aider à nourrir ces chats. J'avais espéré trouver une annonce de chat perdu pour le siamois, mais non, rien à espérer de ce côté là.Il sera très difficile à capturer car il circule  sur un très grand territoire.

Si les chats avaient continué à fréquenter les HLM, il aurait été plus facile de les capturer, mais problèmes de voisinage et autres ont changé la donne. De plus comme dans le quartier de Belleville , il y a beaucoup de chats à trapper, et très peu de bons de stérilisation disponibles, je privilégie ce secteur.

8 Janvier 2019

Je vois régulièrement le siamois et un petit mâle noir. Quant à la chatte noire, j'ai du l'apercevoir 2 fois en l'espace de  3 mois.

On vient de me signaler qu'elle est réapparue avec ,d'abord un chaton robuste, puis avec 2 autres chétifs ce jour. Ce petit monde circule dans l'enceinte des HLM où  l'on peut dire qu'il n'est pas spécialement le bienvenue.

A nouveau il va falloir trouver une association pour accueillir ces chats et la majorité d'entre elles sont saturées de demandes d'aides. Et bien, sûr , il va falloir capturer ces chatons dans un contexte hostile....

13 janvier 2019

après avoir eu l'assurance d'obtenir un accueil pour les chatons, j'ai organisé un trappage avec 2 autres personnes : plus de 3 heures pour rien, hélas!Nous avons vu tous les chats pourtant . La maman chatte visiblement n'en a plus rien à faire de ses chatons qui ont 3/4 mois et elle batifole avec le chartreux . On  devine l'issue. Il y a beaucoup de passage dans ce groupe d'immeubles,et à toute heure, ce qui ne facilite pas les choses. Les chatons sont sauvageons bien sûr.
Le siamois (qui n'est pas en très  bonne forme) dormait  dans le seul et unique abri (sous des buissons)à côté de la trappe dans laquelle il n'entrera jamais. Alors j'ai eu l'idée de mettre un genre de clayette en bois devant l'ouverture, puis de faire coincider l'entrée d'un module de transfert avec celle de l'abri et de retirer la clayette au dernier moment. Seulement l'ouverture de l'abri était plus large que celle de l'abri et le chat a filé par le côté...Pas de chance.Je conserve néanmoins l'idée, mais la technique doit être repensée.
Quant aux chatons, ils se sont approchés d'une trappe, mais n'ont pas été attirés par le thon, il faudra tenter  un autre appât. Puis à un moment donné ils ont filé en hauteur sur un mur en pente au dessus duquel il y a de la végétation (à 3 mètres de haut)..
pour le chartreux (qui m'avait été signalé  il y a plus d'un mois mais que je n'avais jamais vu) j'avais déposé des annonces sur des sites comme chatperdu, sans obtenir de réponse, tout comme je l'avais fait pour le siamois. Quelle misère!
. Bien sûr, nous allons retenter, mais l'affaire ne se présente pas très bien. Il était plus facile de trapper des chats dans les jardins des Halles  qu'à cet endroit, ou comme dans un autre quartier de Paris, où il suffit d'attendre 1/2 heure pour qu'un chat rentre dans la trappe.
Et bien sûr , à présent ce n'est plus 3 chats qu'il faut nourrir quotidiennement mais 7 et personne ne se bouscule au portillon pour m'aider, même si un peu de nourriture est déposée à l'intention des chatons par une habitante de l'immeuble (ce qui engendre des problèmes de voisinage).. Voilà, voila

fin janvier 2019

Le siamois a été trappé , ainsi que 2 chatons par l'association Chat d'Oc.  Il reste donc un chaton, le plus hardi et le plus indépendant qui circule dans son coin.

Un habitant a signalé  que le chartreux avait été vu par un locataire des immeubles , gravement blessé à la patte et à l'oeil. Nous nous sommes mis à plusieurs pour le rechercher, à la fois dans les immeubles et à la fois dans les immenses jardins des Halles ... sans résultats.

Une dizaine de jours plus tard, en venant nourrir dans les HLM, j'ai rencontré ce monsieur qui m'a abordé  de la manière suivante :"c'en est où les chats?".J'étais sommée de lui rendre des comptes en quelque sorte... bref : je l'ai questionné à propos de ce chat blessé : alors  le chat n'était plus gris, mais "marron". Bref, je crois que c'était une élucubration destinée à inquiéter le peu de personnes qui se souceint de ces chats..

début février 2019

le concierge des HLM a repéré le chaton dans un genre de fosse où est accroché une échelle de secours. Une locataire l'a récupéré et mis à l'abri dans sa salle de bains. Il va être pris en charge par  l'association Animégaux.

L'autre nouvelle, c'est que la chatte est de nouveau enceinte...

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

18 novembre 2018

A adopter, Noisette, gentil chat d'à peine 2 ans

noisette très beau

noisette belleville

noisette chez Amarie

Noisette est un adorable chat mâle d’à peine 2 ans, stérilisé et tatoué.

Ce chat a une histoire peu banale : trappé une première fois en septembre 2017, puis relâché sur son lieu de vie, il avait disparu de la petite colonie féline dont nous nous occupons (voir : http://capricesdechat.canalblog.com/pages/chats-libres-de-belleville/35384280.html).

Il est réapparu à un autre endroit, à quelques centaines de mètres, dans une autre cour où là aussi il a été nourri. Une personne nous l'a signalé : il a été trappé une seconde fois, et ô miracle,il est devenu très sociable entre-temps, très câlin.... donc tout à fait adoptable.

Un pelage fauve , mordoré, ajoutez à cela un joli minois, une silhouette élancée et vous aurez devant vous un magnifique chat.

Il est très câlin, s’entend bien avec les 3 chats de sa famille d’accueil, bref, un amour de chat. Bien sûr, s’il pouvait trouver une famille aimante avec un petit jardin, il en  serait très heureux. Mais un balcon (protégé, bien sûr) lui conviendrait… Il passe beaucoup de temps  dans sa famille d’accueil, à scruter les jardins. Mais soyons réalistes, ce qui est indispensable pour lui, c’est d’avoir au moins un compagnon félin !Il s’entend particulièrement bien avec les 3 chats de sa famille d’accueil.

C’est un chat câlin, joueur. Il a toutes les qualités!

Noisette est visible dans le quartier Belleville. Et pour tous renseignements complémentaires vous pouvez joindre Marie-France au 01/42/33/49/88 ou  Anne-Marie (sa famille d’accueil) au  06/58/32/00/50.

Des frais d'adoption sont à prévoir (association : Comité du Chat libre de St Ambroise)

 

24 juillet 2018

CHATS LIBRES DE BELLEVILLE

2015

 

 

 

sacha_dans_la_verdure

Bonjour, c'est moi Sacha de Belleville. J'aurai bientôt 3 ans. Je suis né dans la cour d'un ensemble d'immeubles

bellevilleNous étions une dizaine à vivre là. C'est un endroit assez agréable car il y a beaucoup de verdure  où se cacher et beaucoup de place pour jouer. C'était l'été, alors je n'avais pas froid. A l'automne, c'est devenu plus difficile. Les gens nous jetaient un peu de nourriture, mais nous restions toujours sur notre faim.

Un jour tout a changé : on nous a construit des abris, et on nous a nourris régulièrement. Certains d'entre nous sont partis, puis revenus.

Bon, les présentations maintenant !

Julia

 

julia_bis_22_novembreJulia, pas timide pour un sou, elle a tout de suite su séduire sa famille d'accueil . Regardez comme elle pose!!

Jiji

jiji_3Un peu moins séductrice que Julia, mais beaucoup moins timide que moi!

Jima

jima_dans_un_rayon_de_soleilC'est encore Jima dans sa famille d'accueil avec ses 2 copains "provisoires" Camelia et Kolia. Moi, aussi je les ai connus, mais j'avais trop peur et je vivais caché dans mon petit coin..

jima__et_ses_deux_copains_provisoiresUne dernière photo de Jima : la veinarde est partie à Avignon : elle a un jardin à sa disposition et regardez le drôle d'oiseau qu'elle fréquente!!

DSC_0008

Conclusion: les femelles doivent être moins timides que nous autres!

Voilà, je vous ai présenté mes petites soeurs.

A présent il y a les cousins,et parmi eux les juniors.

Je vais commencer par Jules, enfin à présent Monsieur s'appelle Gavroche, Titi etc... Il a  une histoire particulière, lui, car figurez-vous qu'il a failli revenir dans la cour . Au dernier moment , une bonne âme a décidé de l'adopter. Pour tout vous dire, il était aussi sauvage que moi!!!  Sa "socialisation", comme disent les humains a pris du temps. Tiens, peut-être qu'on aurait du m'envoyer là-bas faire un stage!

Monsieur, donc, vit en lointaine banlieue.Il a un jardin a sa disposition et des copains. Sa maîtresse est tellement folle de lui qu'elle donne de ses nouvelles de lui presque tous les jours sur facebook.

Bon, la photo de la star!

titi_allong_

sieste

Là, il est avec son copain Nougat.. Bref, ces deux-là se la coulent douce!

 Moi aussi, j'ai un copain  roux. En fait , j'ai 4 compagnons et il y a quelque chose qui m'intrigue : si je vois le roux Vava, je ne vois pas le gris Iouri. Jamais ensemble! Il y a encore plus bizarre: 2 fois dans l'année, les portes sont ouvertes, on circule comme on veut (c'est assez agréable) et Iouri n'est pas là!!! Quand il revient, Monsieur fait la tête au moins une journée. On a de la visite (mais moi, les visites, j'aime pas, ça me fait peur).

Bon, je m'écarte de mon sujet!

un autre cousin, Igor : lui est revenu dans la cour . Il adorait faire trempette dans les flaques d'eau

jigouli_les_pattes_dans_l_eau1Cet horrible boite s'appelle une trappe : en géneral on en sort avec quelque chose en moins (mais on ne  sait pas quoi!)

jigouli_dans_la_trappe

Parmi mes cousins, il y avait aussi des adultes, et sur cette photo, c'est Romain (retour dans la cour lui aussi)

le_chat_Romain

Devinez qui est à côté de lui. C'est MOI! Drôle de souvenir. Il faut que je vous explique : ce soir-là, nous étions affamés. On a senti une bonne odeur, on s'est précipités et clac, on s'est retrouvés enfermés!Et après, on s'est retrouvés dans une drôle de boîte (ça s'appelle un module de transfert). Là, on était plutôt stressés. Je préfère ne pas parler de la suite. Je n'ai jamais revu la cour.....

Et voici  Jigouli, et la seule photo qu'on ait d'elle (dans l'horrible module)

jigouli_2

A présent, vous allez me dire : super, il n'y a plus que 3 chats... Ben, pas vraiment!

Je laisse place aux humains pour vous donner des nouvelles:

l'an dernier, hélas, nous avons trouvé le magnifique Igor allongé sur le flanc .... décédé.

Il était particulièrement attachant car il venait toujours à notre rencontre... La cour n'est pourtant accessible que la journée et aux seuls habitants de l'immeuble et les personnes qui habitent au rez-de-chaussée peuvent facilement y aller à toute heure. Mais les chats peuvent en sortir, bien sûr, et un acte de malveillance n'est pas à exclure.

J'avais acheté un petit arbuste fleuri et je l'avais planté à l'endroit exact où ce pauvre chat a été trouvé. 2 jours plus tard, il n'y avait plus rien...

Romain a disparu... d'autres chats circulent et viennent s'alimenter à l'endroit qui leur est destiné.

En tout cas,mes remerciements vont au Comité du chat libre de Saint Ambroise, à Anne-Marie, à Sandra, à Christophe, et à toutes les personnes qui ont acceuilli les rescapés.

 Septembre 2017

Ou en sommes-nous à présent ? Et bien, tout est à recommencer! Des chatons sont nés, et pourquoi sont-ils nés  ?

Parmi les gens qui disent aimer les chats, il y en a qui sont prêts à les nourrir (un peu) mais qui sont carrément hostiles à la stérilisation. Alors quand une portée vient au monde, dans le meilleur des cas, certains seront donnés à des personnes qui  bien entendu, ne les feront pas stériliser, qui seront prêts à les mettre dehors dès le moindre problème etc...

Prenons une chatte normale, dont les portées ne sont pas détruites. Elle fera en un an : deux portées (parfois trois) de 2 à 8 chatons. N’exagérons pas, prenons une moyenne de 10 chatons par an. Plus de la moitié seront des femelles.

 En supposant que notre chatte ait fait seulement 5 petites chattes en un an, au bout d’un an, les cinq chattes plus la mère auront fait 60 chatons dont 30 femelles.

 Au bout d’un an ces 30 femelles plus les cinq mères et la grand mère feront donc 360 chatons dont 180 petites chattes. Nous n’en sommes qu’à la troisième année ! Voulez-vous continuer la multiplication vous mêmes ? Sans oublier que les mères et les grand mères continuent à se reproduire ?

pyramide

Et, c'est exactement cela qui s'est produit ici

quelques photos prises ce jour (ils n'étaient pas tous au rendez-vous)

beau chat de Belleville 1

beau chat de Belleville 2

 Ils ont l'air heureux ces chats, n'est-ce pas ? il fait beau, ils sont nourris, ils ont des abris de fortune :

les abris

mais voilà, aucun d'entre eux n'est stérilisé.....

Le joli chaton de 6 mois

petit felix 1

Il n'est pas très farouche mais sera difficilement adoptable selon les critères des associations... sauf si quelqu'un prend du temps pour le socialiser.

La bonne nouvelle de la semaine, c'est que nous avons réussi à capturer un chaton de 3 mois

Bindi dans le module

Il a été très difficile de lui trouver une famille d'accueil temporaire.... mais une bonne âme s'est proposée. Un grand merci à Nadia! Il a un nom à présent : Bindi. On présume qu'il s'agit d'une chatonne, mais à vérifier.

En tout cas, après une première nuit plutôt agitée, Benji a fait des progrès stupéfiants : ronrons, jeux etc...

Bindi 2

Bindi 3

L'avenir s'éclaire pour Bindi............. mais il y a tous les autres qui seront bien plus difficiles à trapper, et qui hélas , après avoir été identifiés et stérilisés seront, hélas remis sur leur lieu de vie.........

Et Bindi a su charmer la dame qui l'a accueillie, car au bout de quelques jours seulement elle a décidée de l'adopter!

Bindy_6

 16 octobre

Et la chance m'a souri ce matin, c'est Bambou qui va échapper au destin des chats de rue. Il (ou elle) a environ 6 mois. Il est tout à fait charmant, mais plus craintif, car il a passé plus de temps dehors.

felix

à bientôt!!!

22 octobre

Bambou sort de la clinique mercredi (une super clinique qui garde les chattes une dizaine de jours après la stérilisation). Elle va être prise en accueil par un gentil couple qui avait déjà prix en accueil une maman chatte des Halles et ses 6 chatons. Bambou aura besoin de socialisation car elle a environ 6 mois et assez craintive.

Ce matin, c'est un jeune adulte qui a été capturé . Je l'ai appelé Noisette. J'ignore s'il s'agit d'une femelle ou d'un mâle. Hélas, il sera relâché dans la cour.

noisette

J'ai donc  relâché Noisette. Il a filé comme une flèche, c'est dire s'il était content, moi........... moins

Bambou est bien une fille, en famille d'accueil depuis mercredi. Très craintive la pauvrette...

photomontage bambou

Et misère, ce matin sont apparus 2 nouveaux grands chatons : un noir et blanc et un tigré angora..

Lundi 6 Novembre 2017

Et voici Cachou, capturé ce midi.

Cachou

Il ou elle est à la clinique véterinaire.Il a environ 4/5 mois.Je souhaite qu'il s'agisse d'une femelle, car dans ce cas, elle pourra rester  une dizaine de jours à la clinique, ce qui laisserait une marge pour lui trouver une famille d'accueil temporaire.Et bien sûr, il y a un petit travail de socialisation à faire..

Faute de solution, elle ou il sera relâché dans la cour, hélas...

 Vendredi  9 Novembre  2017

Cachou est un petit mâle. Une famille d'accueil a été trouvée  pour Cachou. Il la rejoindra demain seulement. Entretemps, la clinique véterinaire a consenti à le garder jusqu'à ce soir, moyennent le versement d'une petite pension.Et ce soir, il dormira chez moi, dans la salle de bains.

Finalement Cachou est resté chez moi une semaine et bien que sa présence ait géneré pas mal de complications, cela a été un plaisir d'avoir ce petit lutin!

Cachou chez Arthur

cachou iouri pas très enthousiaste le chartreux

Cachou je suis à craquer

22 Novembre :

un junior mâle a été capturé, Lelio. Comme toujours, faute de solution, il a été relâché. Il fait partie de ceux que nous voyons régulièrement. Sauf que depuis que nous l'avons remis dans la cour, nous ne l'avons pas revu. Sans doute est-il devenu méfiant.. et il faut dire qu'il ya une autre personne qui nourrit.. un peu les chats, encontrebas de la cour..(une personne hostile à la stérilisation). La seule photo dont je dispose : pas terible, j'espère le revoir et pourvoir le présenter sous un meilleur jour..

romeo

29 Novembre

Nous avons cru décrocher le gros lot, à savoir une des 2 mamans.. hélas, il s'agissait d'un mâle qui lui ressemble en tous points. Nous l'avons appelé Nino. Il a un an et a été relâché. La photo date d'environ 2 mois : les conditions climatiques étaient plus agréables...

beau chat de Belleville 2

Un de mes chats, Vava teste un abri (pour les chats de Belleville). le problème ça va être de l'en faire sortir!

Vava teste un abri

 Il y aura donc 6 abrispour ces chats. Au moins à cet endroit, ils ne disparaissent pas comme c'est le cas aux Halles.....

Dans ce grand ensemble d'immeubles avec jardin, on pourrait penser  qu'il y aurait des amis des chats qui auraient un petit geste pour eux : participer au nourrissage, entre autres.. Il n'en est rien, hélas... Nous ne sommes que 2. On entend bien des réflexions du style "c'est gentil ce que vous faites", mais cela ne va pas plus loin.

février 2018 :

Cela fait bien longtemps que je n'ai pas donné pas de nouvelles. Nous avions interrompus les trappages pendant la période des fêtes. Puis, fin janvier, j'ai eu de graves soucis avec 2 de mes 5 chats, hospitalisés tous les deux...

C'est pendant cette période difficile que j'ai reçu un sms d'une personne qui nourrit aussi ces chats dans sa propre cour et (qui  s'était déclarée hostile à la stérilisation, lors de nos 2 rencontres) . En substance voici ce qu'elle m'a écrit :" bonsoir, la chatte va de nouveau avoir des chatons.si encore possible, faire le nécessaire. merci"....

Ce à quoi, je lui ai répondu qu'il lui suffisait de me prevenir, de mettre la chatte dans un sac de transport, et que nous l'emmenerions dans la clinique véterinaire où nous avons l'habitude de faire stériliser les chats... pas de réponse, y compris après plusieurs messages de ma part...

Je précise qu'il lui serait   très facile de mettre la chatte de transport dans un sac de transport, car la chatte séjourne la plupart du temps dans la petite cour où réside cette personne et que lors de nos 2 rencontres (en 2015), elle la caressait..

Cet été, encore, il y avait donc eu une nouvelle portée de chatons et déjà, à cette époque, j'avais tenté de joindre de multiples manières cette dame afin de la convaincre de faire stériliser cette chatte... mais je n'ai jamais eu aucun retour...

Bref, nous ne somme que 2 à nous inquiéter réellement de ces chats et nous impuissantes à régler cette situation...

Il y aurait à présent entre 16 et 20 chats d'après une habitante qui du haut de sa fenêtre, a pu les comptabiliser..

Et voilà une photo prise ce matin, d'un junior d'environ 8 mois

grand chaton angora

25  avril 2018

Hier, la maman chatte a été capturée avec 2 chatons, dans un endroit à proximité de la cour centrale.  Elle voulait cacher ses chatons ailleurs. Les chatons en question ont environ un mois. Ils ne sont donc pas sevrés.Impossible de les séparer de leur mère ! la chatte n'est pas sauvage et il a été possible de l'attraper à la main. elle serait  donc tout à fait adoptable. Elle est hébergée très provisoirement chez Anne-Marie(qui a d'ailleurs attrapé à la main la petite famille). Il va falloir trouver un accueil plus long et bien sûr solliciter des associations.

chatons et maman

Il a fallu vérifier que d'autres chatons de la même fratrie ne circulaient pas ailleurs et se rendre chez la personne qui nourrit aussi toute cette tribu que j'appelerai madame X.

Cela a été l'occasion de découvrir qu'il y avait une seconde chatte non stérilisée , et 4 autres chatons d'environ 2 mois et demi. La première chatte serait mal tolèrée par les autres, c'est pourquoi elle voulait s'installer ailleurs.

Madame X se prétend prête à collaborer à l'opération de stérilsation, ce qui faciliterait grandement les choses. Au lieu d'attendre que les 4 chatons chatons pointent le bout de leur nez dans la cour centrale et de les trapper, madame X pourrait les prendre à la main....

Mais difficile de croire à ces déclarations, vu les précédents.....

dimanche 6 mai

Quelques photos de la petite famille qui a été hébergée chez Anne-Marie.Au début la chatte  ne quittait pas le module en bois.

victoria dans le module

Victoria a enfin pris ses aises, mais jamais trop loin du module!

jamais très loin du module

 

dima et pachka

 Dima et Pachka " nous avons décidé de jouer les explorateurs"

Sans titre 2 jpg

Sans titre 1

sans titre 3

 un endroit confortable :

confort

 Victoria, la très douce. Au fait, elle est  vraisemblablement la maman de mon petit dernier, Sacha

 

tiens qu'est ce que c'est

 Tout ce petit monde s'était bien adapté au nouvel environnement, mais il a fallu trouver une famille d'accueil à plus long terme. C'est ainsi que le joli trio a rejoint  l'appartement de Marjorie hier soir. Un grand merci à Marjorie et à Sandra qui, comme toujours, nous a bien aidées.

Dimanche 13 mai

4 chats ont été capturésdans la cour de la la dame. : un très petit chaton, un chaton plus âgé, un junior et un adulte. Je n'ai pas de photos, hélas. ces chats ont été trappés par Sandra et Amandine et pris en charge par Amandine.

Lundi 14 mai

Une bien triste surprise : un minuscule chaton  a été retrouvé mort dans l'un des abris de la cour centrale...

Juin-Juillet

oslo

Oslo qui vivait à proximité du groupes d'immeuble a été capturée par Julie. Il s'agit d'une jeune chatte qui était pucée, qui avait donc des propriétaires, mais peu désireux de la récupérer. Julie a trouvé une famille d'accueil pour la chatte.

3 juillet

Azrael, beau chat noir au poil angora et aux yeux  dorés a été capturé. Il a environ un an. Après son passage à clinique véterinaire, il a été relâché dans la cour centrale.

5 juillet

pepito

 Pepito, jeune adulte d'environ 1 an, tigré blanc  Il a environ un an. Après son passage à clinique véterinaire, il a été relâché dans la cour centrale.

10 juillet

Domino

Domino, jeune mâle d'environ 8 mois. Lui sera d'abord accueilli par Julie pour sa quarantaine.

12 juillet

Nina , chatte noire, actuellement à la clinique pour sa stérilisation et son identification

13 juillet:

Nous sommes inquiètes. ce matin après avoir nourri les chats de la cour centrale, je suis allée dans la cour de la dame "hostile à la stérilisation". D'habitude, j'y voyais au minimum 6/7 chats, pas toujours les mêmes et un autre jour j'avais vu 4 chatons tigrés blottis les uns contre les autres. Cette fois-ci, je n'en ai vu qu'un seul, ce qui est on ne plus étrange.

Je passe sur ma rencontre avec la dame en question qui aurait fait appel à une association. Je n'en crois pas un mot et je ne connais pas d'association qui en cette période d'abandons aurait retiré tant de chats de cet endroit. Je vais envoyer quelqu'un  pour voir.

2 récapitulatifs afin d'y voir plus clair (à compter deSeptembre 2017)

tableau 2

a trapper

 samedi 21 juillet : faute de solution d'accueil à long terme,  Domino a été relâché, hélas

Jeudi 19 juillet : C'est Arlequin , un jeune mâle d'environ 1 an qui a été capturé

Arlequin

Lundi  23 Juillet

Nous avons relâché Arlequin et Nina , qui n'ont pas demandé leur reste et ont filé comme des flèches et dans la foulée nous avons fait une autre séance de trappage, assez laborieuse car il y avait très peu de chats présents, sans doute à cause de la chaleur. Juste avant de plier bagage, nous avons réussi à capturer un chat tigré : Aladin/Aladin

Durant cette séance assez longue, j'ai pris quelque photos des habitués, impossibles à trapper, bien que pas très sauvages.

Il y a cette jolie chatte Clochette (qui appartiendrait à des habitants du rez-de-chaussée), qui nous fait des gâces, se roule sur le dos etc....

 

Clochette

Vendredi 27 juillet
Aujourd'hui, nous avons relâché Aladin, qui n'a pas demandé son reste

 

relachage Aladin 2

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

16 mars 2018

Paris : Sauvons les adoptions chats au 9 rue Civiale!

Chaque Samedi Patrick SACCO & son équipe venaient présenter des chats à l'adoption à Paris, mais ces demi-journées sont à présent menacées. 

pétition à signer ci-dessous :

Association Bourdon, Mme Bourdon, Mr Charollois: Rendez leur local aux animaux

Chaque année, ce sont environ 250 chats que l'association Respectons fait adopter dans un local situé au 9 rue Civiale dans le 10ème arrondissement de Paris, local qui est la propriété de l'association Bourdon et qui est mis à disposition de l'association Respectons gratuitement depuis près de vingt ans.

https://secure.avaaz.org

 

Posté par caprices-de-chat à 20:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 janvier 2018

la jolie animation féline du Nouvel an à Paris, chats des Halles, budget participatif etc...

 

NEW YEAR'S EVE 2018 IN PARIS - FRANCE , FIREWORKS ARC DE TRIOMPHE

nouvel an chat

 

Le chat à l'honneur pour les festivités du Nouvel an : jolie idée.... mais qu'en est-il du quotidien du "chat libre" à Paris???pour mémoire, dans le cadre du budget participatif de la Ville de Paris, j'avais demandé quelques abris pour les chats des Halles... échec.... Dans un certain nombre de parcs, il y a des abris conçus à l'usage des insectes.. ça c'est pour la biodiversité..ça doit avoir un côté glamour "ecolo" . Apparement, les chats n'en font pas partie....

 

En février dernier, j'avais donc proposé ce petit projet dans le cadre du budget participatif de la Ville de Paris

 

JARDIN NELSON MANDELA (EX: DES HALLES), 75001 PARIS
Projet d'arrondissement

Un toit pour les chats du coeur de Paris

Description de la proposition

Le chat serait l’animal préféré des français, mais qu’en est-il des chats de la rue ? ? On pourrait les croire heureux car libres, mais en fait ils vivent dans la peur, sont en permanence sur le qui-vive, à la recherche de nourriture et d’abri, tombent malades etc… Ce projet vise donc à améliorer les conditions de vie de la petite colonie des chats des Halles : installer des abris en bois dans les jardins, abris qui se fondraient dans la végétation et qui seraient protégés par une clôture. Quelques uns seraient destinés au nourrissage et les autres à protéger les chats des intempéries. Leur entretien serait pris en charge par les nourrisseurs identifiés. Ces abris faciliteraient le contrôle de la population féline (qui se regrouperait autour des abris) et contribueraient à la meilleure prise en compte de la propreté et du respect de l’environnement. A Rome, Florence, Venise, les chats sont sous la protection des communes et appartiennent au patrimoine de l’état et des lieux protégés avec abris leur sont spécialement dédiés. Pourquoi ne pas suivre le modèle de l’Italie qui se révèle exemplaire dans sa gestion des colonies félines ? Plus près de nous, les chats du parc de Bagatelle (sous la protection de l’association La Féline du Chlojolie) se sont vus octroyer des sites fermés.

 

 

 

 J'avais joint à mon projet des exemples de ce qui est fait en Italie , notamment à Venise et à Florence : liens à ouvrir

Chats_libres_de_Florence

Venise__ses_chats

Mon projet était donc documenté, et sa réalisation n'aurait pas été très onéreuse.

mais voilà la réponse que j'ai obtenue :

Mairie de Paris le 24/05/2017

Bonjour et merci de votre intérêt pour le Budget Participatif.
Nous sommes au regret de ne pas pouvoir retenir votre proposition, pour la raison suivante :

elle n’entre pas dans le champ de compétences de la Mairie de Paris. Par ailleurs, votre projet ne relève pas du budget d’investissement. En effet, si l'installation de ces toits pour chats relève bien de l'investissement, l’aménagement, l’entretien et le nourrissage de ceux-ci engendreraient des dépenses de fonctionnement conséquentes. Or, le budget participatif de Paris est consacré spécifiquement au financement de projets d’investissement ayant un impact durable sur le patrimoine de la collectivité....

Nous vous remercions de votre compréhension.
L’Equipe Budget Participatif de la Ville de Paris

J'avais pourtant bien précisé que l'entretien de ces abris reviendrait aux nourrisseurs (autrement dit , essentiellement à moi..)!!!!

Bref, mon modeste projet n'a jamais vu le jour

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par caprices-de-chat à 12:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 septembre 2017

le quotidien d'une protectrice de chats....terrible constat

Levée 6 h du mat : changer les litières, nettoyer les dodos, soigner les chatons, les nourrir… Prendre un café puis filer au travail , à la bourre comme d’habitude.


12h c’est la pause déjeuner. Ce moment où tu te détends avec tes collègues de travail, si seulement tu ne recevais pas une dizaine d’appels téléphoniques : appels à l’aide pour un chat malade, pour un chaton à attraper, pour demander des familles d’accueil, pour demander un conseil vétérinaire, pour des adoptions, pour des abandons.. Partir au magasin acheter de la pâtée et des croquettes pour le nourrissage du soir, faire une prévisite si le domicile n’est pas trop loin.. faire la comptabilité, vérifier les contrats d’association, faire les changements Icad..
13H reprise du boulot déjà fatiguée d’avoir couru à la pause.


17H la course reprend : partir dans Marseille , faire des km pour aller dans un quartier attraper une chatte malade, des dizaines de chatons coryzés, rencontrer cette misère animale et humaine car elles sont bien trop souvent liées… Passer chez le vétérinaire chercher des médicaments, déposer ou chercher des chats stérilisés, des factures .. Partir faire une prévisite pour un chaton de l’association puis aller nourrir 80 chats qui attendent leur pitance au milieu des voitures... Rentrer chez soi vers 22h, la boule au ventre d’avoir vu sur ses propres sites des chatons que tu n’as pas eu le temps de sortir, des nouvelles femelles jetées, pleines jusqu’aux yeux, des chats boitant blessés ou coryzés ou très sociables, ou tués par une voiture qui roulait bien trop vite !!!
S’occuper des chats ou chatons en accueil chez soi, changer les litières, nettoyer les yeux, les peser et les nourrir… Il est 23 h et il faut encore répondre aux messages des personnes qui souhaitent adopter (personnes qui perdent parfois patience ou qui ne comprennent pas qu’on est juste des bénévoles et qu’on a d'abord un travail à temps plein), qui souhaitent abandonner, des amies qui appels à l’aide, des demandes de conseils, demander des nouvelles des chats en accueil chez d’autres familles.. organiser la journée du lendemain pour être sûre de ne pas louper un RDV..


Il est minuit.. fin de la course. Tu te rends compte que tu n’as pas mangé, même pas pris le temps de boire, pas appeler cette amie qui a déménagé en Guadeloupe et que tu ne vois plus, pas demandé des nouvelles de la famille.. Se rendre compte qu’on passe à côté de tellement de belles choses. Cogiter, s'angoisser, puis encore réfléchir à des solutions pour des chats en détresse.. Puis dormir quelques heures et recommencer la course.

Le weekend end arrive tu devrais pouvoir te reposer.. Non la cagnotte n’a pas fonctionné, les factures attendent.. La course folle reprend !


Le samedi debout 7h pour changer les litières, nettoyer les dodos, soigner les chatons, les nourrir… Prendre un café puis filer à un magasin pour récolter de la nourriture pour nos chats, pour aider les nourricières qui sont toutes dans la même galère… Rester debout toute la journée, à sourire même devant des imbéciles qui nous répondent qu’il y a des causes plus importantes que la cause animale.. Quand il n’y a pas de collecte, il y a les manifestations pour informer, éduquer, essayer de changer les mentalités.. Il y a les samedi après-midi ou il faut trier du linge, des affaires qu’on t’a gentiment donné, pour mettre dans les abris des chats des rues, ou pour vendre aux vide grenier… puis après ces lourdes journées, il y a la tournée de nourrissage du soir..


Le dimanche.. Levée 4h30 ou 5h ; charger la voiture, décharger sur le stand du vide grenier.. Rester debout une bonne partie de la journée pour vendre un maximum d’affaires. Il faut payer les factures !! Recharger la voiture, la décharger à la maison. Tout ranger. S’occuper des chatons.. S’occuper de ses propres chats et chien aussi à qui nous manquons.. Puis repartir capturer des chats sauvages car un Rdv est réservé chez le veto.
La semaine recommence avec son lot de détresse animale.. Pour beaucoup d’entre nous, nous ne choisissons pas les sites ou nous intervenons. Nous ne choisissons pas les chatons que nous voulons sauver. Il y a des bonnes comme de très mauvaises surprises. Difficile d’anticiper tout cela.

Quand on pense qu’une grande ville comme Marseille laisse sans solution (pour les stérilisations) des centaines de nourricières depuis plus d’un mois !
Un mois et 6 jours que les chattes mettent bas car la spa n’a plus les subventions nécessaires, car les nourricières n’ont plus les moyens de payer chaque stérilisation 60 ou 80 €. Quand on se rend compte que pour nourrir 80 chats chaque jour, il faut 700 boites de pâtées de 400 g par mois (525€) et 140 kg de croquettes. Qui aide financièrement les nourricières chaque mois ? car outre le temps passé à nourrir, qu’il vente, qu’il pleuve, qu’il neige, qu’on soit malade, qu’on soit fatigué, il faut se rendre compte du prix que cela coute et de tous les sacrifices que nous devons faire chaque jour.
Alors ces nourricières, quand elles voient un nouveau chaton sur leur site, pensent à la vie de tristesse que celui-ci devra mener dans la rue, puis pensent (il ne faut pas se leurrer) à ce que coutera ce chaton supplémentaire à nourrir, stériliser, soigner pendant des années et des années sur leur site (s'il arrive à survivre pauvre chaton), enfin pensent à la vie insouciante et heureuse qu’il pourrait avoir au sein d’un foyer aimant. Alors c’est la course contre la montre, il faut le sortir de là et le donner à une famille d’accueil si elles arrivent à en trouver. Car il faut dire que les FA ne courent pas les rues (quand on en trouve une, on a du mal à la lâcher). Et lorsque des chatons arrivent de toute part dans la Famille d'accueil, les accidents arrivent aussi ., coryza, voire même typhus.. Ne parlons pas encore une fois des frais vétérinaires dans ces cas là…

Les associations, pour la plupart, n’ont pas de subventions. Elles ne fonctionnent qu’avec des adhésions, des dons.. Et quand les factures sont énormes, nous essayons de faire des cagnottes. Mais nous le savons, à force de voir circuler les cagnottes partout et les appels à l’aide.. certains n’ont plus envie d’aider..
Certains bénévoles doivent alors y passer la moitié de leur salaire ou plus encore…

Et si chacun d’entre nous devenait responsable ! Responsable de sa résidence, de sa rue, de son quartier, de son arrondissement.. En signalant des chatons, en ne fermant pas les yeux devant une minette sauvage pleine, en demandant un prêt de cage trappe, en participant aux frais de stérilisation dans son quartier ou si ce n’est pas possible, en demandant à chaque voisin une petite participation.. Si on devenait responsable en n’attendant pas qu’il y ait une trentaine de chats pour appeler une association, en se relevant les manches et en capturant soit même le chat avec la cage prêtée. En sensibilisant son entourage, son voisinage, ses enfants, ses parents, ses amis.. en participant une heure ou demie heure par semaine à la tournée d’une nourricière pour la soulager.. En achetant des croquettes ou des pâtées ou en participant aux cagnottes. Car oui bien souvent on entend dire « si vous n’avez pas les fonds, pourquoi continuez-vous à sauver ? » Parce qu’en se rendant sur place et en voyant cette misère, il est trop difficile de fermer les yeux et d’oublier. Parce qu’il y a bien trop de fois où il faut dire non.. Parce que chacun doit être solidaire..

Merci pour votre soutien à tous.
Association Charly le Blanc les chats de Provence.