Les causes de la maladie

      

L'insuffisance rénale chronique est une maladie qui se développe sur plusieurs semaines voire plusieurs mois. Elle atteint    surtout les chats âgés, bien qu'il existe une forme congénitale qui touche les jeunes de moins de 1    an. Parmi les causes possibles de dysfonctionnement progressif des reins on trouve les phénomènes inflammatoires ou tumoraux. A l'opposé, il existe une forme aiguë de    la maladie, qui fait suite à un brusque blocage du fonctionnement des reins. Cette évolution rapide peut être causée par une infection des reins ou une substance toxique pour les reins, comme par exemple l'antigel que l'on    utilise pour les voitures en hiver.

Le traitement

      

Le traitement va dépendre du stade d'évolution de la maladie. Dans un premier temps, le chat déshydraté doit être    réhydraté par la bouche ou par perfusion dans les cas sévères. Les vomissements doivent être stoppés avec des anti-vomitifs. Le traitement ne permet pas  de    restaurer le rein qui s'est abîmé au cours du temps. Le but est donc de retarder l'évolution de la maladie avec des médicaments spécifiques et une alimentation spéciale pour    chats insuffisants rénaux. Enfin, rappelons que l'eau fraîche à disposition    permanente est indispensable pour les chats malades mais aussi en règle générale pour tous les chats

A quoi sert le rein ?

La bonne santé du chat passe par un bon fonctionnement de ses    reins. En effet, ces organes agissent comme des filtres d'épuration du sang. Le sang passant dans ces filtres est débarrassé de ses déchets, alors que l'eau et les autres    substances utiles pour l'organisme sont réabsorbées et remises en circulation. De cette manière, les reins règlent le volume et la composition chimique du sang. De surcroît, ils    sont capables de produire et de libérer dans le sang des substances telles que l'érythropoïétine qui stimule la production des globules rouges dans la moelle osseuse et la rénine qui règle la pression artérielle.

Quand le rein ne fonctionne plus

Un rein malade n'est plus capable de remplir ses nombreux rôles. Ainsi, il ne parvient plus à réabsorber l'eau, qui va être      évacuée dans l'urine en grandes quantités. Le chat va alors éprouver le besoin de boire pour compenser ces pertes d'eau excessives. Dans les cas sévères, le chat se      déshydrate.Le rein ne parvient plus non plus à excréter les déchets produits par l'organisme. Or, l'un de ces déchets appelé « urée » est très toxique pour les systèmes nerveux et      digestif lorsqu'il s'accumule dans l'organisme. L'animal est alors atteint de troubles nerveux et de vomissements. Ces vomissements aggravent encore le phénomène de      déshydratation. Le chat qui ne parvient plus à éliminer l'urée peut avoir une haleine qui sent l'ammoniac. Enfin, le manque d'érythropoïétine induit une anémie.
article écrit par la vétérinaire Anne Pensis