Caprices de chat


25 septembre 2017

CHATS LIBRES DE PARIS : CHATS DES HALLES ( mise à jour)

Ils étaient nombreux à vivre dans le magnifique jardin Lalanne : nourris, matin et soir, sous la protection de l'association locale .Stérilisés, tatoués . Les chatons étaient confiés à l'adoption, les adultes remis sur leur lieu de vie.

Quelques photos :

Sans_titre_1

sieste

Sans titre 2

chat des halles

chatons

Hélas, malgré les protestations, pétitions,  comités de soutien, le jardin Lallane a été détruit en Février 2011...250 arbres ont été arrachés.

le jardin Lalanne massacré

au soir du massacre des 250 arbres

Et que sont devenus les chats ?

Un mouvement de solidarité s'est créé . La Ville de Paris apporté sa contribution sous forme  de subvention.Au fil du temps, l''association locale en a capturé la plupart et les a placés dans des endroits sécurisés  en province, en banlieue. Cela a été un travail de longue haleine!

Malgré tout, certains  chats n'ont pu être trappés et parmi eux peut-être 2 ou 3 qui n'avaient pu être stérilisés. A cela il faut rajouter des chats qui ont été abandonnés sur place...

Entretemps, quelques abris en bois ont été placés dans un espace temporairement à l'abri des travaux. Remercions au passage Dany Saval qui a offert 2 maisonnettes.

La regrettée Bernadette Lafond avait elle aussi apporté sa contribution, comme en témoigne ce reportage !

 

 

DSCN1257

DSCN1259

L'idée était bien sûr d'attirer les chats vers ce nouvel espace.. cela n'a pas vraiment fonctionné. Seuls quelques chat se sont déplacés.

Avec la progression des travaux, les maisonnettes ont été déplacées plus loin, pour finir par disparaître il y a 2 ans...

Il a fallu construire des abris de fortune (polystirène entouré de plastique noir) et les installer à d'autres endroits..

abris

Ces abris de fortune ont  toujours hélas une fâcheuse tendance à disparaître.. mais les détritus, eux,  restent souvent place. J'ai du en construire une cinquantaine depuis le début des travaux.

L'hiver dernier(2017), dans une période de grand froid, j'en avais rajouté un supplémentaire. 2 jours plus tard, tout avait disparu. j'en ai donc refait.....

 

Plus récemment

Début 2016, il restait environ  une douzaine  de chats sur le chantier, certains en mauvais état de santé, comme en témoigne cette photo.

3 chats chantier ter

La vieille chatte , Mimine ,à gauche, a les flancs complètement dépilés. sans doute, a-t-elle été en contact avec des produits toxiques...  Ses poils ont mis beaucoup de temps à repousser et bizarrement ses flancs sont devenus roux..

Des chatons sont nés, tous noirs: j'ai  réussi,accompagnée d'une amie  à trapper  ces 2 chatons

Papouanette

Papouanette

Avoinette

avoinette

A ces chatons, s'est rajouté  un adulte

Ebony

ebony

Ces 3 chats ont été confiés à l'association Chat d'Oc qui les a fait stériliser, puis adopter (exception faite de l'adulte, bien trop sauvage pour être placé.

Un chat blanc est apparu sur le site, non stérilisé. Sa propriétaire a été identifiée, mais il n'a pu être récupéré et a un jour disparu... non sans avoir laissé une descendance

 

nino

En Septembre 2016, sont apparus des juniors d'un peu moins d'un an... Il a donc fallu reprendre des trappages.

C'est ainsi qu'ont été capturés :

Une grande chatonne blanche a été capturée par l'association Chat d'Oc (pas de photo, hélas)

Pasha

 

Pasha

Nina (gestante)

 

Nina

 

Il restait encore une chatte tricolore, mais hélas, il n'était plus possible pour l'association Chat d'Oc d'accueillir de chat supplémentaire. La voici , une des rares fois où elle a été visible)

tricolore

Pour terminer :

La dernière photo de la vieille chatte Mimine qui avait les flancs dépilés:

mimine1En Avril, Mimine était très mal en point : un grand filet de morve coulait de sa bouche. Je lui ai donné des antibiotiques dans sa nourriture, un vermifuge et au bout de 15 jours, elle semblait aller bien mieux. Hélas, du jour au lendemain elle a disparu...

Mimine et son fils

C'était l'endroit où elle venait s'installer en compagnie d'une autre chatte (qui présentait les mêmes symptômes).

L'autre chatte, Milady , je l'ai capturée début mai et elle est partie dans une association de banlieue

Milady

junior 2

La petite chatte tricolore a été vue le ventre énorme il y a 15 jours. Sans doute, a-t-elle déjà mis bas....

Il reste peut-être 4 à 5 chats sur ce chantier inaccessible. .. et sans doute davantage sous peu.

Suites, début Juillet 2017

tricolore_juin_2017

Elle a été trappée la semaine dernière, la jolie chatte tricolore, de même que ses 6 chatons!Imaginez, 6 chatons dont à coup sûr une femelle puisque tricolore comme sa maman.

Je précise que je  ne suis pour rien dans ce sauvetage qui doit tout à un heureux concours de circonstances et à la détermination d'un couple de jeunes parisiens! Je les ai simplement rencontrés et j'ai fait en sorte que le nourrissage ne vienne pas contrecarrer leur projet.

L'autre très bonne nouvelle, c'est que les 6 chatons vont être prise en charge par une association, de même que leur maman. Je croise les doigts pour qu'elle soit encore socialisable. Cela a été le cas pour sa soeur que j'avais trappée en janvier dernier.

 

Suites de ce sauvetage :

La jolie chatte tricolore qui a pour nom Lola se porte bien ainsi que ses 6 chatons. Les 7 minous  vivent encore chez le gentil couple qui les a trappés et accueillis. Et ces génereuses personnes ont aussi leurs propres chats dans un petit appartement parisien. Les chatons seront adoptables sous peu.

Ils sont tous craquants! les voici :

image6

image1

image2

image3

image4

image5

image6

En ce qui concerne ces chatons, j'espère qu'ils trouveront un foyer accueillant. En tout cas, leur adoption se fera bien sûr sous le contrôle de l'association qui les prend en charge.

Mais que va devenir la maman ?? Elle a à peine plus d'un an, mais est habituée à vivre en liberté. .. Elle est très gentille, accepte les câlins, ne donne jamais de coups de griffes.

Au départ, elle a été placée dans une cage de convalescence fermée. par la suite, la porte de cette cage a été ouverte, mais Lola refuse d'en sortir... trop craintive.

Le placement idéal pour elle serait une maison avec jardin, en banlieue donc, voire en province (un covoiturage est tout à fait envisageable!).

IMG_5439

Je n'aurais pas 5 chats (dont 2 avec un problème de cohabitation et qui vivent séparés), je n'hésiterais pas...

Il est bien plus difficile de faire adopter des chats adultes... Lola, n'est pourtant qu'une grande chatonne d'à peine plus d'un an...

 Un grand merci à Amandine,  Julie et Arthur qui ont fait un formidable travail... et continuent à le faire!

Il reste au maximum (pour l'instant) 4 à 5 chats sur le chantier des Halles. Qu'ils soient plus ou moins nombreux ne change rien au problème du nourrissage.

Laborieusement, j'ai réussi à compléter le planning de nourrissage pendant mes congés :

Au passage, je remercie Sandra, Anne-Marie, Gisèle, Anne-Sophie, Cécile et Anne-Sophie!!!

En septembre, hélas, je n'aurai plus personne pour m'aider . Toutes les bonnes volontés sont donc les bienvenues!!

 

 

 Septembre 2017

 Retour de vacances : à peine arrivée à Paris, on me signale une chatte et 3 chatons d'environ un mois..... moi qui pensais qu'il n'y avait plus que quelques mâles.......

Ces chatons ne vivent pas sur le chantier , mais tout à côté, dans un endroit peu propice au trappage. Je les ai vus pour la 1° fois ce soir. Ils étaient juqu'à présent nourris par 2 personnes vivant dans le groupe d'immeuble en question. L'une de ces 2 bonnes âmes a contacté différentes associations (l'association locale a dit ne pouvoir aider, faute de matériel de trappage, etc... et a donné mon télephone). Fort heureusement, une autre association nous aidera, mais encore faut-il réussir à trapper cette petite famille.

Les chatons sont plus grands que prévus et ont environ 4 mois.

photo de groupe

 Les 3 chatons ont été trappés et immédiatement pris en charge, par l'association qui nous aide. Reste à capturer la maman, ce qui va être plus difficile!

Merci à Amandine, Gilles, Flora et à tous ceux qui ont participé au nourrissage de cette petite famille!

CHATS LIBRES DE BELLEVILLE

 

sacha_dans_la_verdure

Bonjour, c'est moi Sacha de Belleville. J'aurai bientôt 3 ans. Je suis né dans la cour d'un ensemble d'immeubles

bellevilleNous étions une dizaine à vivre là. C'est un endroit assez agréable car il y a beaucoup de verdure  où se cacher et beaucoup de place pour jouer. C'était l'été, alors je n'avais pas froid. A l'automne, c'est devenu plus difficile. Les gens nous jetaient un peu de nourriture, mais nous restions toujours sur notre faim.

Un jour tout a changé : on nous a construit des abris, et on nous a nourris régulièrement. Certains d'entre nous sont partis, puis revenus.

Bon, les présentations maintenant !

Julia

 

julia_bis_22_novembreJulia, pas timide pour un sou, elle a tout de suite su séduire sa famille d'accueil . Regardez comme elle pose!!

Jiji

jiji_3Un peu moins séductrice que Julia, mais beaucoup moins timide que moi!

Jima

jima_dans_un_rayon_de_soleilC'est encore Jima dans sa famille d'accueil avec ses 2 copains "provisoires" Camelia et Kolia. Moi, aussi je les ai connus, mais j'avais trop peur et je vivais caché dans mon petit coin..

jima__et_ses_deux_copains_provisoiresUne dernière photo de Jima : la veinarde est partie à Avignon : elle a un jardin à sa disposition et regardez le drôle d'oiseau qu'elle fréquente!!

DSC_0008

Conclusion: les femelles doivent être moins timides que nous autres!

Voilà, je vous ai présenté mes petites soeurs.

A présent il y a les cousins,et parmi eux les juniors.

Je vais commencer par Jules, endin à présent Monsieur s'appelle Gavroche, Titi etc... Il a  une histoire particulière, lui, car figurez-vous qu'il a failli revenir dans la cour . Au dernier moment , une bonne âme a décidé de l'adopter. Pour tout vous dire, il était aussi sauvage que moi!!!  Sa "socialisation", comme disent les humains a pris du temps. Tiens, peut-être qu'on aurait du m'envoyer là-bas faire un stage!

Monsieur, donc, vit en lointaine banlieue.Il a un jardin a sa disposition et des copains. Sa maîtresse est tellement folle de lui qu'elle donne de ses nouvelles de lui presque tous les jours sur facebook.

Bon, la photo de la star!

titi_allong_

sieste

Là, il est avec son copain Nougat.. Bref, ces deux-là se la coulent douce!

 Moi aussi, j'ai un copain  roux. En fait , j'ai 4 compagnons et il y a quelque chose qui m'intrigue : si je vois le roux Vava, je ne vois pas le gris Iouri. Jamais ensemble! Il y a encore plus bizarre: 2 fois dans l'année, les portes sont ouvertes, on circule comme on veut (c'est assez agréable) et Iouri n'est pas là!!! Quand il revient, Monsieur fait la tête au moins une journée. On a de la visite (mais moi, les visites, j'aime pas, ça me fait peur).

Bon, je m'écarte de mon sujet!

un autre cousin, Igor : lui est revenu dans la cour . Il adorait faire trempette dans les flaques d'eau

jigouli_les_pattes_dans_l_eau1Cet horrible boite s'appelle une trappe : en géneral on en sort avec quelque chose en moins (mais on ne  sait pas quoi!)

jigouli_dans_la_trappe

Parmi mes cousins, il y avait aussi des adultes, et sur cette photo, c'est Romain (retour dans la cour lui aussi)

le_chat_Romain

Devinez qui est à côté de lui. C'est MOI! Drôle de souvenir. Il faut que je vous explique : ce soir-là, nous étions affamés. On a senti une bonne odeur, on s'est précipités et clac, on s'est retrouvés enfermés!Et après, on s'est retrouvés dans une drôle de boîte (ça s'appelle un module de transfert). Là, on était plutôt stressés. Je préfère ne pas parler de la suite. Je n'ai jamais revu la cour.....

Et voici  Jigouli, et la seule photo qu'on ait d'elle (dans l'horrible module)

jigouli_2

A présent, vous allez me dire : super, il n'y a plus que 3 chats... Ben, pas vraiment! Je laisse place aux humains pour vous donner des nouvelles:

l'an dernier, hélas, nous avons trouvé le magnifique Igor allongé sur le flanc .... décédé.

Il était particulièrement attachant car il venait toujours à notre rencontre... La cour n'est pourtant accessible que la journée et aux seuls habitants de l'immeuble et les personnes qui habitent au rez-de-chaussée peuvent facilement y aller à toute heure. Mais les chats peuvent en sortir, bien sûr, et un acte de malveillance n'est pas à exclure.

J'avais acheté un petit arbuste fleuri et je l'avais planté à l'endroit exact où ce pauvre chat a été trouvé. 2 jours plus tard, il n'y avait plus rien...

Romain a disparu... d'autres chats circulent et viennent s'alimenter à l'endroit qui leur est destiné.

En tout cas,mes remerciements vont au Comité du chat libre de Saint Ambroise, à Anne-Marie, à Sandra, à Christophe, et à toutes les personnes qui ont acceuilli les rescapés.

 Septembre 2017

Ou en sommes-nous à présent ? Et bien, tout est à recommencer! Des chatons sont nés, et pourquoi sont-ils nés  ?

Parmi les gens qui disent aimer les chats, il y en a qui sont prêts à les nourrir (un peu) mais qui sont carrément hostiles à la stérilisation. Alors quand une portée vient au monde, dans le meilleur des cas, certains seront donnés à des personnes qui  bien entendu, ne les feront pas stériliser, qui seront prêts à les mettre dehors dès le moindre problème etc...

Prenons une chatte normale, dont les portées ne sont pas détruites. Elle fera en un an : deux portées (parfois trois) de 2 à 8 chatons. N’exagérons pas, prenons une moyenne de 10 chatons par an. Plus de la moitié seront des femelles.

 En supposant que notre chatte ait fait seulement 5 petites chattes en un an, au bout d’un an, les cinq chattes plus la mère auront fait 60 chatons dont 30 femelles.

 Au bout d’un an ces 30 femelles plus les cinq mères et la grand mère feront donc 360 chatons dont 180 petites chattes. Nous n’en sommes qu’à la troisième année ! Voulez-vous continuer la multiplication vous mêmes ? Sans oublier que les mères et les grand mères continuent à se reproduire ?

pyramide

Et, c'est exactement cela qui s'est produit ici

 

06 septembre 2017

le quotidien d'une protectrice de chats....terrible constat

Levée 6 h du mat : changer les litières, nettoyer les dodos, soigner les chatons, les nourrir… Prendre un café puis filer au travail , à la bourre comme d’habitude.


12h c’est la pause déjeuner. Ce moment où tu te détends avec tes collègues de travail, si seulement tu ne recevais pas une dizaine d’appels téléphoniques : appels à l’aide pour un chat malade, pour un chaton à attraper, pour demander des familles d’accueil, pour demander un conseil vétérinaire, pour des adoptions, pour des abandons.. Partir au magasin acheter de la pâtée et des croquettes pour le nourrissage du soir, faire une prévisite si le domicile n’est pas trop loin.. faire la comptabilité, vérifier les contrats d’association, faire les changements Icad..
13H reprise du boulot déjà fatiguée d’avoir couru à la pause.


17H la course reprend : partir dans Marseille , faire des km pour aller dans un quartier attraper une chatte malade, des dizaines de chatons coryzés, rencontrer cette misère animale et humaine car elles sont bien trop souvent liées… Passer chez le vétérinaire chercher des médicaments, déposer ou chercher des chats stérilisés, des factures .. Partir faire une prévisite pour un chaton de l’association puis aller nourrir 80 chats qui attendent leur pitance au milieu des voitures... Rentrer chez soi vers 22h, la boule au ventre d’avoir vu sur ses propres sites des chatons que tu n’as pas eu le temps de sortir, des nouvelles femelles jetées, pleines jusqu’aux yeux, des chats boitant blessés ou coryzés ou très sociables, ou tués par une voiture qui roulait bien trop vite !!!
S’occuper des chats ou chatons en accueil chez soi, changer les litières, nettoyer les yeux, les peser et les nourrir… Il est 23 h et il faut encore répondre aux messages des personnes qui souhaitent adopter (personnes qui perdent parfois patience ou qui ne comprennent pas qu’on est juste des bénévoles et qu’on a d'abord un travail à temps plein), qui souhaitent abandonner, des amies qui appels à l’aide, des demandes de conseils, demander des nouvelles des chats en accueil chez d’autres familles.. organiser la journée du lendemain pour être sûre de ne pas louper un RDV..


Il est minuit.. fin de la course. Tu te rends compte que tu n’as pas mangé, même pas pris le temps de boire, pas appeler cette amie qui a déménagé en Guadeloupe et que tu ne vois plus, pas demandé des nouvelles de la famille.. Se rendre compte qu’on passe à côté de tellement de belles choses. Cogiter, s'angoisser, puis encore réfléchir à des solutions pour des chats en détresse.. Puis dormir quelques heures et recommencer la course.

Le weekend end arrive tu devrais pouvoir te reposer.. Non la cagnotte n’a pas fonctionné, les factures attendent.. La course folle reprend !


Le samedi debout 7h pour changer les litières, nettoyer les dodos, soigner les chatons, les nourrir… Prendre un café puis filer à un magasin pour récolter de la nourriture pour nos chats, pour aider les nourricières qui sont toutes dans la même galère… Rester debout toute la journée, à sourire même devant des imbéciles qui nous répondent qu’il y a des causes plus importantes que la cause animale.. Quand il n’y a pas de collecte, il y a les manifestations pour informer, éduquer, essayer de changer les mentalités.. Il y a les samedi après-midi ou il faut trier du linge, des affaires qu’on t’a gentiment donné, pour mettre dans les abris des chats des rues, ou pour vendre aux vide grenier… puis après ces lourdes journées, il y a la tournée de nourrissage du soir..


Le dimanche.. Levée 4h30 ou 5h ; charger la voiture, décharger sur le stand du vide grenier.. Rester debout une bonne partie de la journée pour vendre un maximum d’affaires. Il faut payer les factures !! Recharger la voiture, la décharger à la maison. Tout ranger. S’occuper des chatons.. S’occuper de ses propres chats et chien aussi à qui nous manquons.. Puis repartir capturer des chats sauvages car un Rdv est réservé chez le veto.
La semaine recommence avec son lot de détresse animale.. Pour beaucoup d’entre nous, nous ne choisissons pas les sites ou nous intervenons. Nous ne choisissons pas les chatons que nous voulons sauver. Il y a des bonnes comme de très mauvaises surprises. Difficile d’anticiper tout cela.

Quand on pense qu’une grande ville comme Marseille laisse sans solution (pour les stérilisations) des centaines de nourricières depuis plus d’un mois !
Un mois et 6 jours que les chattes mettent bas car la spa n’a plus les subventions nécessaires, car les nourricières n’ont plus les moyens de payer chaque stérilisation 60 ou 80 €. Quand on se rend compte que pour nourrir 80 chats chaque jour, il faut 700 boites de pâtées de 400 g par mois (525€) et 140 kg de croquettes. Qui aide financièrement les nourricières chaque mois ? car outre le temps passé à nourrir, qu’il vente, qu’il pleuve, qu’il neige, qu’on soit malade, qu’on soit fatigué, il faut se rendre compte du prix que cela coute et de tous les sacrifices que nous devons faire chaque jour.
Alors ces nourricières, quand elles voient un nouveau chaton sur leur site, pensent à la vie de tristesse que celui-ci devra mener dans la rue, puis pensent (il ne faut pas se leurrer) à ce que coutera ce chaton supplémentaire à nourrir, stériliser, soigner pendant des années et des années sur leur site (s'il arrive à survivre pauvre chaton), enfin pensent à la vie insouciante et heureuse qu’il pourrait avoir au sein d’un foyer aimant. Alors c’est la course contre la montre, il faut le sortir de là et le donner à une famille d’accueil si elles arrivent à en trouver. Car il faut dire que les FA ne courent pas les rues (quand on en trouve une, on a du mal à la lâcher). Et lorsque des chatons arrivent de toute part dans la Famille d'accueil, les accidents arrivent aussi ., coryza, voire même typhus.. Ne parlons pas encore une fois des frais vétérinaires dans ces cas là…

Les associations, pour la plupart, n’ont pas de subventions. Elles ne fonctionnent qu’avec des adhésions, des dons.. Et quand les factures sont énormes, nous essayons de faire des cagnottes. Mais nous le savons, à force de voir circuler les cagnottes partout et les appels à l’aide.. certains n’ont plus envie d’aider..
Certains bénévoles doivent alors y passer la moitié de leur salaire ou plus encore…

Et si chacun d’entre nous devenait responsable ! Responsable de sa résidence, de sa rue, de son quartier, de son arrondissement.. En signalant des chatons, en ne fermant pas les yeux devant une minette sauvage pleine, en demandant un prêt de cage trappe, en participant aux frais de stérilisation dans son quartier ou si ce n’est pas possible, en demandant à chaque voisin une petite participation.. Si on devenait responsable en n’attendant pas qu’il y ait une trentaine de chats pour appeler une association, en se relevant les manches et en capturant soit même le chat avec la cage prêtée. En sensibilisant son entourage, son voisinage, ses enfants, ses parents, ses amis.. en participant une heure ou demie heure par semaine à la tournée d’une nourricière pour la soulager.. En achetant des croquettes ou des pâtées ou en participant aux cagnottes. Car oui bien souvent on entend dire « si vous n’avez pas les fonds, pourquoi continuez-vous à sauver ? » Parce qu’en se rendant sur place et en voyant cette misère, il est trop difficile de fermer les yeux et d’oublier. Parce qu’il y a bien trop de fois où il faut dire non.. Parce que chacun doit être solidaire..

Merci pour votre soutien à tous.
Association Charly le Blanc les chats de Provence.


24 juillet 2017

Cartes avec chats, créations numériques juin 2017

coeur de funambule

carte_coeur_funambule

voyage à Pise

carte_chat_voyage___Pise

l'arbre à chat

carte l'arbre à chat

l'arbre à fraises

carte chat l'arbre à fraise

brin de muguet

carte brin de muguet

fleurs tropicales

carte fleurs tropicales

Posté par caprices-de-chat à 14:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

carteschats juin 2017

à pas de loupcarte chat à pas de loupgrosse fatigue

carte chat coup de fatiguesieste estivale

carte chat sieste estivalegrosse soif

carte chat grosse soifle long chat

carte chat le long chat

Posté par caprices-de-chat à 14:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 mars 2017

cartes avec chats , créations numériques mars

carte avec chats : les 3 mages3 chats à chapeaucarte avec chat : le monde vu d'en bas

carte chat bateau ventcarte avec chats : coup de balai

carte chat coup de balaicarte avec chat: la tête dans les nuages

carte chat la tête dans les nuagescarte avec chat : l'attente du printemps

carte chat l'attente du printempscarte avec chat : ma ville de rêve

carte ma ville fantastique

carte avec chat  : le monde vu de haut

carte chat le monde vu de hautcarte avec chat : lever de rideau

carte lever de rideau

carte avec chat : lune rousse à Venise

carte lune rousse venise

carte chat : mon oeuf de Fabergé

cate chat mon oeuf de fabergé

20 janvier 2017

créations numériques avec chats, à encadrer


L'image est imprimée en haute définition sur papier Canson épais (300g par m2). Son format est de 17 cm x 24 cm (taille adaptée à un passe-partout standard.

la magie de Venise

tableau chat la magie de Venisemon beau violon

chat et violonchats gigognes

chats gigognesles rois mages

chats les rois mages

Posté par caprices-de-chat à 16:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,